Samsung France garde les Chromebooks pour l’entreprise

ChromebookDSIMobilitéPoste de travail

La décision de suspendre les ventes de PC portables et de Chromebooks par Samsung en Europe comprend quelques exceptions comme la France qui garde la commercialisation des Chromebooks pour le marché entreprise.

En début de semaine, Samsung confirmait une information selon laquelle il suspendait la vente des PC portables et des Chromebooks en Europe. Une décision dans la continuité de celle prise au début du mois sur le marché allemand. La chute des ventes de PC et la nécessaire adaptation étaient les causes de cet arrêt.

Cependant au sein de l’Europe, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Tel le village gaulois qui résiste, la France fait valoir sa spécificité en continuant à vendre uniquement des Chromebooks. La filiale se plie donc en partie à la stratégie imposée par les dirigeants coréens, mais croit en l’avenir du portable Google en entreprise. Olivier Savornin, directeur de la division B2B de Samsung Electronics France le confirme. « Il y a un fort appétit des entreprises aujourd’hui pour les Chromebooks qui s’avèrent un bon complément avec les tablettes Android. » Il ajoute qu’aujourd’hui que « plusieurs pilotes sont réalisés par des entreprises pour des déploiements de centaines de terminaux ».

Un potentiel de croissance en France

Le potentiel existe. Comme le rappelle le responsable, aux Etats-Unis les Chromebooks sont montés à 20% de part de marché des ultra-portables. Les raisons de cette évolution sont multiples selon Olivier Savornin. « Les entreprises sont en train de repenser complétement les postes de travail à l’heure de la mobilité. Elles ont aussi des contraintes budgétaires et les Chromebooks sont plus accessibles que les ultraportables en matière de prix. Le contrôle de gestion d’une telle flotte est également moindre. »

Il reste néanmoins des éléments à peaufiner comme le portage des applications métiers sur les environnements Google. « A court terme, les entreprises s’orientent vers des solutions de virtualisation comme celles proposées avec Citrix et VMware. Les responsables informatiques regardent par ailleurs vers le HTML5 pour proposer les applications via les navigateurs », explique Olivier Savornin. La sécurité est également un sujet important pour certaines professions comme la banque et les assurances. « Les entreprises sont en attente de contrôle des informations qui circulent, les Chromebooks apportent une réponse avec un point de contrôle centralisé, sans que les données restent sur le terminal », conclut le responsable de Samsung.

A lire aussi :

Smartphone en entreprise : Apple devant Samsung d’une courte tête

Ventes de tablettes : Estimations trop optimistes pour Samsung et Intel

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur