Le Samsung Galaxy S 3 passe à côté de l’expérience utilisateur

MobilitéPoste de travail
Le Galaxy S 3 de Samsung s'imposera-t-il sur les usages face à l'iPhone ?

Malgré le Galaxy S 3, Samsung laisse passer l’occasion de dominer le marché du smartphone qui va se jouer sur l’expérience utilisateur, selon un analyste IDC. Notamment face au prochain iPhone.

Moins de 20 ans après le lancement de son premier téléphone mobile en 1993 en Corée du Sud, Samsung est devenu le numéro 1 mondial du secteur. L’arrivée du Galaxy S 3 en signe l’apogée. Le terminal sous Android est présenté comme puissant, élégant et agrémenté d’une interface au plus près des usages quotidiens. Sans négliger les 50 Go de stockage dans le cloud proposé en partenariat avec DropBox.

« Le lancement du Galaxy S III marque le commencement d’une nouvelle ère pour Samsung, commente Francisco Jeronimo, analyste pour IDC. L’ère du leadership. » Une domination que le constructeur aura néanmoins du mal à imposer avec le seul Galaxy S 3, selon l’analyste. « La compétition du smartphone n’est plus une course au hardware. Il s’agit d’une compétition pour la facilité et simplicité d’utilisation avec des fonctionnalités innovantes. » Et, en la matière, la conception du Galaxy S 3 est « un peu plus qu’un lifting du Nexus Galaxy […], mais pas un appareil accrocheur qui va submerger les consommateurs ».

Insuffisant face au prochain iPhone

Selon Francisco Jeronimo cela risque d’être un peu juste face au prochain iPhone attendu pour 2012 et qui pourrait une nouvelle fois créer la rupture. L’analyste estime notamment encore trop complexe l’usage de certaines fonctions du smartphone. À commencer par le partage de contenus en NFC (Near Field Communication). « La mise en place du procédé est plutôt compliquée. » À ses yeux, Samsung « passe à côté de l’opportunité de mener la course à “l’expérience”en simplifiant les usages des fonctions innovantes ». Les utilisateurs jugeront.

Crédit photo © Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur