Samsung : les ventes de mobiles stagnent

Régulations

Samsung Electronics, le troisième constructeur mondial de téléphones portables, annonce s’attendre à une stabilité des ventes de combinés au deuxième trimestre par rapport au premier. Pour faire remonter ses marges le groupe mise sur le marché émergeant de la 3G

“Nous maintenons nos prévisions et notre objectif de 100 millions (d’unités) pour cette année. Avec 100 millions de combinés à la fin de l’année, nous tablons sur 24-25 millions environ pour chaque trimestre”, a déclaré à Reuters Christian Collins, un membre de la direction de la division Mobile Communications du groupe sud-coréen, en marge d’une conférence de presse. “Le deuxième trimestre sera semblable au premier trimestre”, a-t-il ajouté. Samsung a livré 24,5 millions de combinés sur les trois premiers mois de l’année, contre 21,1 millions au quatrième trimestre 2004. Dés avril, le groupe avait anticipé sur cette décélération de ses ventes et averti que ses marges pourraient diminuer en raison de la hausse des coûts marketing et du durcissement de la concurrence. Une vision partagée par la majorité des analystes. Selon le cabinet Lehman Brothers la marge d’exploitation de Samsung tombera à 13% au deuxième trimestre contre 18% au premier. “Nos ASP (prix de vente moyens), comme nous l’avons dit au premier trimestre, vont légèrement diminuer pendant ce trimestre, principalement à cause de la concurrence”, a confirmé Collins, ajoutant que les marges du deuxième trimestre seraient en baisse. Le groupe sud-coréen a porté sa part du marché mondial des combinés à 13,3% sur les trois premiers mois de cette année, selon le cabinet d’études spécialisé Gartner, contre 12,6% un an plus tôt et 12,2% fin 2004. Il se classe ainsi derrière Nokia (30,4%) et Motorola (16,8%).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur