Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

Samsung paré pour la production de masse d’un Exynos 64 bits

Samsung a profité de l’annonce de ses résultats trimestriels pour indiquer qu’un processeur Exynos à architecture 64 bits était désormais prêt pour la production de masse.

Après l’A7, un Exynos 64 bits

Le constructeur sud-coréen s’était empressé d’annoncer le développement d’un tel processeur juste après la sortie de l’iPhone 5S. Le dernier né des iPhone intègre en effet le SoC A7 qui met en oeuvre un processeur double coeur à architecture 64 bits.

Alors que les coeurs « Cyclone », une évolution des « Swift » de l’A6, du processeur de l’A7 sont éloignés des IP d’ARM, l’Exynos de Samsung reposera sur des coeurs à architecture Cortex-A50.

8 coeurs 64 bits

Il s’agira d’un agencement de 8 coeurs suivant la technologie big.LITTLE d’ARM. Tandis que 4 coeurs Cortex-A57 (« big ») prendront en charge les tâches gourmandes en ressources hardware dans la lignée de l’architecture 32 bits Cortex-A15, 4 autres à architecture Cortex-A53 (« LITTLE ») seront dédiées à des tâches plus « légères » à faible consommation dans la lignée de l’architecture 32 bits Cortex-A7.

Samsung d’indiquer que contrairement aux SoC Exynos 5 Octa (5410 et 5420), cette puce sera en mesure de faire tourner les 8 coeurs simultanément.

Franchir le Rubicon des 4 Go

Si l’A7 embarque 1 Go de mémoire, Samsung a d’ores et déjà dépassé les classiques 2 Go des smartphones Android haut de gamme avec le Galaxy Note 3. La dernière phablette du constructeur embarque ainsi 2.7 Go de mémoire vive. On reste toutefois en deçà des 4 Go, la limite haute pour les architectures 32 bits.

Reste donc à savoir si cet Exynos 64 bits sera associé à plus de 4 Go justifiant alors le choix d’une architecture 64 bits. Rien n’est moins sûr à ce sujet mais il semble certain, au regard des benchmarks de l’iPhone 5S, que cette architecture 64 bits n’est pas étrangère aux excellents scores du dernier smartphone d’Apple.

Le Galaxy S5, probable premier hôte Android de l’architecture 64 bits

La question de la finesse de gravure, un critère essentiel pour les performances et la consommation électrique, reste entière.

Par ailleurs, avec un lancement de la production dès ce trimestre, cet Exynos 64 bits pourrait arriver à temps pour le Galaxy S5 même si Samsung pourrait précipiter la sortie de celui-ci à février 2014.

Le remplaçant du Galaxy S4 serait alors le premier terminal Android à adopter l’architecture 64 bits. Se posera alors la question de la recompilation des applications Android pour du 64 bits alors que le magasin applicatif de cet OS mobile est entre les mains de Google.

Crédit photo @Samsung

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

16 heures ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

16 heures ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

19 heures ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

22 heures ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

22 heures ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago