Pour gérer vos consentements :
Categories: PCPoste de travail

ArtPC Pulse : la station de travail sous Windows 10 de Samsung

Samsung présente aujourd’hui un nouveau PC, qui n’est pas sans rappeler le Mac Pro d’Apple. L’ArtPC Pulse reprend en effet le design propre à la station de travail de la firme à la pomme. Bref, nous retrouvons ici un objet cylindrique de petite taille : 14 cm de diamètre pour une hauteur de 27,2 cm. Le tout avec un poids de 3,4 kg ou 3,9 kg suivant les modèles.

Le dessus de l’appareil propose un haut-parleur Harman Kardon assurant une diffusion sonore à 360°. Une lumière d’ambiance aux tons changeants est proposée, alors que le châssis est entièrement métallique. À noter, si le Pavilion Wave de HP avait clairement un look de poubelle de salle de bains (voir l’article « Avec le Pavilion Wave et l’Elite Slice, HP repense les PC de bureau »), l’ArtPC risque fort d’être confondu avec un extincteur (ou une bitte d’amarrage, selon les avis).

Un PC compact, mais puissant

Loin d’être une station de travail en Xeon comme le Mac Pro, l’ArtPC ne cède toutefois pas aux sirènes de la facilité. Il s’appuie ainsi sur des processeurs desktops performants et non des modèles issus du monde des ordinateurs portables. Deux versions sont proposées.

Le premier est équipé d’un processeur Intel Core i5 comprenant quatre cœurs cadencés à 2,7 GHz (4 threads). Le tout épaulé par 8 Go de DDR4 et un SSD NVMe de 256 Go. Le second modèle propose un Core i7 disposant de 4 cœurs (8 threads) à 3,4 GHz. Ici, 16 Go de RAM sont présents, ainsi qu’un disque dur complémentaire de 1 To. La fréquence en mode turbo de ces machines n’est pas précisée, mais devrait atteindre les 3,3 GHz pour la première et les 4 GHz pour la seconde. Bon point, la présence d’un GPU dédié, un AMD Radeon RX 460 pourvu de 2 Go de RAM.

La connectique comprend des ports USB 3.0, de l’USB Type-C, de l’HDMI et une prise Ethernet. Nous n’en saurons guère plus ici, la fiche technique proposée étant particulièrement spartiate.

C’est bien évidemment Windows 10 qui sera aux commandes de l’ArtPC Pulse de Samsung. Un OS qui devrait fonctionner très confortablement sur cette machine, qui est bien pourvue côté puissance CPU et quantité de mémoire vive.

À partir de 1199 dollars… aux États-Unis

Les deux versions de l’ArtPC Pulse sont proposées à respectivement 1200 dollars et 1600 dollars aux États-Unis, avec une date de disponibilité annoncée pour le 28 octobre prochain. Nous ne savons pas encore si et quand ces PC seront accessibles en France.

Un rapide tour sur notre convertisseur de monnaie, avec un ajout de la TVA, nous indique toutefois que l’ArtPC Pulse ne saurait être proposé à moins de 1300 et 1730 euros TTC dans l’Hexagone. Probablement plus, sachant que d’autres taxes (importation, copie privée) viendront alourdir la facture. À ce prix, il aurait été appréciable de pouvoir disposer d’un SSD de meilleure capacité.

À lire aussi :
Résultats : HP fait mauvaise impression, malgré des ventes de PC solides
Lenovo recule sur les PC, mais résiste mieux que la concurrence
Le marché des PC pourrait rebondir

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

1 jour ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

1 jour ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

1 jour ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

1 jour ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

1 jour ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago