Samsung peine à rebondir mais reste le numéro deux du mobile

Cloud

Le géant sud-coréen affiche des résultats inférieurs aux attentes

Marché des mémoires au point mort et baisse des marges dans les écrans plats et les mobiles ont douloureusement pénalisé Samsung au deuxième trimestre. Le groupe annonce en effet des résultats inférieurs aux attentes et estime que le reste de l’année sera difficile.

Pourtant, le bénéfice net du géant sud-coréen bondit de 51% à 1,3 milliard d’euros (2.100 milliards de wons) mais les analystes tablaient sur 2.300 milliards.

Le chiffre d’affaires atteint 11,4 milliards d’euros soit 18.140 milliards de wons contre 14.630 milliards un an plus tôt.

La marge opérationnelle de la division de Samsung dédiée au semi-conducteurs est en hausse de 6% au deuxième trimestre contre 4% au premier, soutenue par plusieurs avancées technologiques, mais elle reste très loin de la marge de 31% enregistrée fin 2006.

La division écrans de Samsung a en revanche fait état d’une solide performance au deuxième trimestre, soutenue par les bonnes ventes de téléviseurs à écran plat, même si les marges se sont inscrites en léger retrait à 21% contre 23% sur le trimestre précédent.

Sur le marché des mobiles, la firme a vendu 45,7 millions de combinés sur le trimestre. Il en avait écoulé un total de 46,3 millions au cours du premier trimestre.

Là encore, les marges se sont contractées pour s’établir à 13%, contre 15% sur le trimestre précédent, mais le groupe a promis de maintenir des marges à deux chiffres.

Le groupe consolide sa deuxième place mondiale derrière Nokia (122 millions de mobiles sur la période) et devant LG (27,7 millions de combinés).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur