Samsung plombé par les mémoires et les écrans plats

Après le sévère profit warning de Sony, c’est au tour de Samsung de mettre en avant ses importantes difficultés. Face à un marché grand public qui se contracte, le géant sud-coréen souffre.

Au troisième trimestre, le conglomérat affiche une baisse de 44% de son bénéfice net. Ce dernier est tombé à 1.220 milliards de wons (870 millions de dollars), contre 2.190 milliards de wons un an plus tôt.

Néanmoins, le chiffre d’affaires a progressé de 15,4% à 19.200 milliards de wons (13,2 milliards de dollars) pour un bénéfice d’exploitation en recul de 51% en glissement annuel à 1.020 milliards de wons.

« L’environnement au troisième trimestre s’est révélé difficile en raison de la hausse des coûts et du ralentissement économique mondial », a indiqué Chu Woo-sik, un des responsables de Samsung chargé des investissements. « Nous prévoyons une période encore plus difficile pour les prochains mois », a-t-il ajouté.

Le groupe a particulièrement été plombé par son activité mémoires qui a dévissé de 74% à 240 milliards de wons (166 millions de dollars) pour un chiffre d’affaires de 4.780 milliards de wons.

Du côté des écrans plats,les marges ont fondu à 8% contre 21% au deuxième trimestre.Traduction : l’offre est largement supérieure à la demande.

Dans les mobiles, Samsung a vendu 51,8 millions de téléphones au troisième trimestre, contre 45,7 millions au deuxième trimestre.