Samsung a plus d’employés que Microsoft, Apple et Google

RégulationsSmartphonesTablettes
Samsung Mobile World 2013

Samsung Electronics, premier vendeur mondial de smartphones, emploie plus de 275 000 personnes à temps plein dans le monde, soit cinq fois plus que Google.

Samsung Electronics, la branche la plus connue du conglomérat sud-coréen, défie les poids lourds américains du numérique y compris en matière de main d’oeuvre. Le premier vendeur mondial de smartphones emploie à temps plein plus de 275 000 personnes dans le monde, soit plus que Microsoft (99 000 salariés à temps plein en 2013), Apple (80 300) et Google (47 700) réunis, rapporte Ars Technica en référence à des documents réglementaires (SEC).

Cinq fois la taille de Google

Samsung Electronics a cinq fois la taille de Google et ses effectifs sont supérieurs à ceux du japonais Sony Electronics (105 000 employés à temps plein l’an dernier). On le constate, les industriels basés en Asie disposent d’un effectif mondial conséquent pour soutenir un rythme élevé de production de matériel, semiconducteurs et composants associés. Pour la seule année 2014, Samsung propose une quarantaine de références de smartphones et plus de vingt-cinq tablettes, à ce jour, la disponibilité des produits variant d’un marché à l’autre.

Près de 160 000 des 275 000 employés que comptaient Samsung Electronics en 2013 se consacrent à la production. 74% d’entre eux sont employés en Asie, dont 33% en Corée du Sud. Samsung est également actif dans le développement de logiciels et applications (ses effectifs dédiés auraient augmenté de 45% depuis 2011). Samsung Electronics emploie plus de 40 500 ingénieurs logiciel, Google deux fois moins, mais ils forment le moteur de son capital humain. Samsung, de son côté, doit assurer la compatibilité de ses multiples terminaux mobiles avec Android, l’OS conçu par Google, et TouchWiz, l’interface utilisateur développée par ses soins. Le groupe sud-coréen fournit également de nombreux pilotes et logiciels embarqués (firmwares) et propose, avec un succès très limité jusqu’ici, son propre système d’exploitation mobile : Tizen.

crédit photo © Silicon.fr


Lire aussi

Smartphone en entreprise : Apple devant Samsung d’une courte tête
Samsung souffre de la concurrence au deuxième trimestre


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur