Samsung porte Windows Mobile 6.5 sur sa gamme Omnia

Réseaux

Les nouveaux smartphone Omnia de Samsung entendent tirer parti des nouvelles possibilités de Windows Mobile 6.5, notamment en offrant une interface personnalisée.

Windows Mobile 6.5 n’est pas encore officiellement sorti (il sera présenté le 6 octobre prochain) que certains constructeurs annoncent déjà leurs offres autour de la plate-forme pour smartphone. C’est le cas de Samsung avec la gamme Omnia composée, pour l’heure, de quatre modèles « pour répondre aux nouveaux usages mobiles ».

Support de la 3G/3G+ (HSUPA), écran Amoled tactile, clavier physique ou virtuel, intégré ou coulissant, compacité ou « grand format » (écran tactile jusqu’à 3,7 pouces), wifi, GPS, capteur photo (jusqu’à 5 mégapixels), etc., les modèles Omnia II, Pro (B7610 et B7330) et Lite entendent répondre aux besoins les plus larges des utilisateurs, tant dans un usage professionnel que pour les loisirs.

Samsung équipe les nouveau Omnia d’une interface personnalisée (possibilité offerte par Windows Mobile 6.5) afin d’offrir « un plus grand confort de navigation, de lecture et de saisie ». Il est vrai que l’ergonomie vieillissante de Windows Mobile avec ses menus déroulants à la Windows n’était pas des plus adaptée au format téléphone. La présentation des applications sous forme de larges icônes et la possibilité de les faire défiler à la manière de l’iPhone est l’une des avancée les plus visible de la nouvelle interface. L’accès aux messageries et plates-formes de réseaux sociaux, consultation des emails et mises à jour des statuts s’en trouveront simplifiés. Les modèles Omnia Pro B7610 et Lite permettent également la personnalisation de l’écran d’accueil à coups de widgets. Une démarche similaire à l’offre Google Android que HTC met en œuvre sur ses Tatoo et Hero.

Windows Mobile 6.5 sera donc officiellement lancé le 6 octobre. Rappelons que l’évolution du nouveau système crée presque une rupture avec la mouture 6.0. Doté d’un nouveau moteur, le navigateur Internet Explorer Mobile (IEM) promet de mieux adapter la navigation Internet au format des écrans des smartphones. Grâce à l’adoption de Flash Lite, la version « mobile » du lecteur Flash proposé par Adobe, IEM fera profiter les utilisateurs des contenus Flash qui pullulent sur le Net.

Autre avantage de Windows Mobile, la disponibilité d’Outlook Mobile et de la suite bureautique Office, ce qui simplifient la problématique d’interopérabilité avec l’environnement de bureau. La synchronisation entre le poste fixe et mobile se verra simplifiée avec Microsoft My Phone, un service gratuit de sauvegarde et de synchronisation automatique sur un portail Internet personnalisé et sécurisé. Enfin, autre nouveauté de Windows Mobile 6.5, l’intégration de la place de marché Windows Marketplace qui permettra d’enrichir la palette des applications installées par défaut sur les smartphones.

Une stratégie de distribution d’applications en ligne ouverte aux développeurs initiée par Apple et son App Store pour iPhone en 2007 et désormais adopté par l’ensemble des constructeurs/éditeurs de mobiles. Il restera a vérifier que la nouvelle interface de Windows Mobile 6.5 couplée à l’introduction d’un kiosque d’applications permettra à Microsoft et ses partenaires de rester dans la course face à la concurrence acharnée que lui livrent RIM Blackberry et Apple iPhone, sans oublier la montée en puissance de Google Android. Quant à Nokia, si Symbian reste un concurrent de Windows Mobile, il devient aussi un partenaire. Les deux entreprises ont en effet signé un partenariat pour intégrer les suites Office et Communicator Mobile sur les Nokia Serie E. Microsoft y préserve ainsi ses intérêts directs sur l’offre applicative professionnelle.

samsungomnia.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur