Samsung pourrait présenter le premier smartphone Tizen à Barcelone

Open SourcePoste de travailSmartphones

Avec l’OS open source Tizen, Samsung espère réduire sa dépendance technologique et financière à Google Android.

A défaut d’un Galaxy S5, Samsung pourrait profiter du Mobile World Congress 2014 pour présenter à Barcelone fin février les premiers modèles de smartphones sous Tizen OS, rapporte le média japonais Mainichi. Une nouvelle génération de terminaux sous OS open source qui devraient s’accompagner d’un store permettant de déployer les applications Tizen et, de fait, stimuler l’intérêt des développeurs.

L’alternative à Google

Rappelons que Tizen est un projet de la Fondation Linux, aujourd’hui soutenu par Samsung et Intel, et géré par la Tizen Association, visant à développer un OS open source pour terminaux mobiles, mais aussi pour les systèmes embarqués. Ses initiateurs ont su construire un large écosystème, notamment du côté des acteurs asiatiques. Tizen veut s’inscrire comme une alternative viable et pérenne aux plates-formes dominantes du moment que sont Android et iOS, qui occupent à eux deux plus de 90% du marché des OS mobiles.

Une alternative qui permettrait au numéro 1 des vendeurs de smartphones Samsung de réduire sa dépendance, technologique et financière, à l’OS de Google. D’autre part, véritablement open source, Tizen offrirait une personnalisation totale de l’environnement mobile, notamment au niveau de l’interface utilisateur, ce que ne permet pas véritablement Android.

Le premier terminal au printemps

Toujours selon Mainichi, Samsung devrait commercialiser son premier smartphone Tizen dans le courant du printemps 2014. Initialement, le constructeur coréen avait promis un lancement pour la fin 2013. Une annonce visiblement reportée pour des questions de retard de développement, le constructeur préférant probablement s’appuyer sur un projet abouti pour lancer ses premiers produits.

Samsung devrait rapidement être rejoint par l’opérateur japonais NTT Docomo, qui aurait l’intention de lancer un terminal optimisé pour son réseau et les spécificités du marché japonais avant la fin de l’année. Les opérateurs coréens LG U+, KT et SK Telekom sont aussi sur les rangs avec Orange et Vodafone en Europe, tout comme les constructeurs Huawei ou Fujitsu, parmi une quarantaine de soutiens.


Lire également
Tizen appelé à s’imposer comme le premier alternatif des OS mobiles
OS mobile : Tizen de plus en plus soutenu


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur