Samsung Q1, le premier UMPC ‘Origami’

Régulations

Le coréen Samsung a dévoilé son premier Ultra Mobile PC, un portable de loisirs numériques ‘mini’, à la sauce Origami de Microsoft

Le Samsung Q1 est le premier ‘

Personal Entertainer‘, répondant au concept d’Ultra Mobile PC ‘Origami‘, plate-forme mobile de loisirs de Microsoft. L’appareil séduit par ses dimensions compactes (23 x 14 x 2,5 cm) et son poids léger (779 g). Il comporte un disque dur de 40 Go. Son écran LCD tactile 16/9è de 7 pouces répond à une résolution SXGA (jusqu’à 1024 x 800) avec une carte graphique GFX. Les fonctions audio bénéficient d’un effet ‘surround‘, et de deux microphones omnidirectionnels conçus pour la téléphonie sur Internet (VoIP). Son autonomie est annoncée pour 4 heures. Côté performances, le Q1 est équipé d’un processeur Intel Celeron M ULV à 900 Ghz sur un ‘chipset’ 915 GMS. Son système d’exploitation est un Windows XP Edition Tablet PC, avec un clavier virtuel original et intuitif en arc de cercle disposé aux deux coins inférieurs de l’écran et pilotable avec les doigts. La saisie directe au stylet sera cependant probablement plus aisée, avec, en plus, la possibilité de connecter un clavier USB ou Bluetooth. Les formats supportés : vidéo MPEG, MPEG 2, VCD, DVD, AVI, WMV, etc. ; audio MP2, MP3, WMA, audio CD, midi, etc. ; images JPG et BMP. La connectique se veut généreuse : USB 2.0 High Speed, VGA, Compact flash, casque, LAN, WiFi (802.11 b/g) et Bluetooth 2.0. En option, une batterie externe pour porter l’autonomie à 8 heures, un lecteur DVD auto alimenté, adaptateur allume-cigare avec support, GPS, carte 3G et, annoncé, HSDPA. Samsung a doté le Q1 de l’interface propriétaire ‘AVS Station Now‘, qui permet de regarder des vidéos, d’écouter de la musique ou de lancer un diaporama de photos sans démarrer le système d’exploitation, par une simple touche de raccourci. Le constructeur annonce par ce biais l’accès à l’ensemble de la bibliothèque numérique en moins de 20 secondes. Le prix de ce beau joujou: de 1.200 à 1.500 euros. Disponibilité: mai 2006. Des qualités indéniables, mais deux points critiques

Sur le papier (nous n’avons pas encore pu accéder ‘physiquement’ à l’appareil), le Samsung Q1 paraît séduisant. La configuration technique semble raisonnablement performante. La taille de l’écran, par ses dimensions et sa résolution, est autrement plus confortable que celui d’un PDA, d’un baladeur vidéo, ou pire d’un téléphone portable. En revanche, il faudra le tester dans des configurations d’usage moins classiques, comme la pénombre, le soleil, les transports en commun, etc. La présence d’un processeur Celeron M et de Windows XP ouvre l’appareil aux applications et fichiers Word, Excel, PowerPoint, ainsi que Tablet PC. La connexion Wi-Fi est une ouverture sur Internet et les messageries. Cet UMPC se positionne très clairement pour un usage de loisirs numériques, pour le visionnage d’images et de vidéo, et pour la musique. La capacité d’usage professionnel de l’UMPC reste à valider. Là encore, l’écran et la puissance de la machine militent en sa faveur. Deux points noirs, toutefois: l’autonomie est vraiment “limite” et le prix un peu excessif si l’appareil ne se révèle être qu’un ‘super’ baladeur numérique. L’UMPC aura du mal à remplacer PDA ou ordinateur portable, et il ne sera pas l’iPod ‘killer’ annoncé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur