Samsung se lance dans le i-Mode

Régulations

Le constructeur coréen s’associe à l’opérateur DoCoMo pour la production de combinés destinés au marché hors-Japon.

C’est une très bonne affaire pour Samsung, troisième constructeur mondial de mobiles. Le Coréen va en effet produire, en partenariat avec DoCoMo, des combinés dédiés aux services i-Mode. Ces derniers seront destinés aux marchés occidentaux où DoCoMo tente de développer ce service et notamment en Europe.

Cette association va permettre à Samsung d’augmenter sa part de marché face à ses deux concurrents: Nokia et Motorola. Le i-Mode, qui permet notamment de surfer sur le web à partir de son mobile, connaît un succès spectaculaire au Japon (36 millions d’abonnés). Il commence à être disponbile en Europe depuis l’année dernière. L’Europe moins “accroc” Par ailleurs, il s’agit de la première collaboration entre le plus grand opérateur de téléphonie mobile du Japon (DoCoMo) et le groupe sud-coréen, grand rival des entreprises japonaises. Avec ce partenariat, Samsung espère pouvoir tenir son objectif de 13 millions de combinés livrés dans le monde au cours du premier trimestre 2003, a déclaré lundi Tae Bong Choi, directeur exécutif de la division Asie-Pacifique de Samsung Electronics. Pour autant, le marché européen semble réagir moins favorablement à l’i-Mode que le Japon. Et de l’aveu même de DoCoMo, le départ de l’i-Mode en Europe est “décevant”: 220.000 abonnés en Allemagne et au Benelux en presque un an d’exploitation et 100.000 abonnés en France depuis quelques mois. Mais l’arrivée de nouveaux combinés (les modèles de Samsung sont très prisés sur le Vieux continent) pourrait changer la donne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur