Samsung veut voir l’iPhone 5 et l’iPad 3 avant les autres

Cloud

Après qu’Apple a obtenu de la justice américaine, la possibilité d’avoir accès aux futurs produits de Samsung, le coréen réplique. Néanmoins Cupertino n’a toujours pas dévoilé ses terminaux.

La bataille fait rage entre Samsung et Apple dans le cadre qui les oppose à une guerre de brevets. La semaine dernière, Cupertino obtenait de la justice américaine un droit d’accès aux produits de la firme coréenne annoncés mais pas encore commercialisés. Notamment le Samsung Galaxy S2 (commercialisé depuis en France), les Galaxy Tab 8.9 et 10.1 et l’Infuse 4G.

Vendredi Samsung a répliqué à son tour par une nouvelle requête. Le fabricant coréen a indiqué avoir besoin de voir les futurs produits de la marque à la pomme, à savoir l’iPhone 4GS ou l’iPhone 5, ainsi que l’iPad 3, puisqu’ils devraient être disponibles en même temps que ses propres produits, à savoir d’ici cet été. Les avocats de Samsung veulent en effet les étudier pour savoir s’ils peuvent également être intégrés à la précédente plainte pour violation de brevet.

Problème : tandis que le coréen a présenté certains de ses terminaux à la conférence Google I/O, Apple n’a toujours rien dévoilé des futurs iPhone et iPad. D’après This is my next, qui a découvert la plainte, cette action surprenante aurait pour objectif de faire pression sur Cupertino afin de régler cette affaire à l’amiable. En effet le coréen a jusqu’au 17 juin pour fournir les produits, d’ici là, la marque à la pomme pourrait se rétracter. Mais quoiqu’il arrive, si l’une des deux sociétés parvient à mettre la main sur les terminaux de l’autre, seuls les cabinets d’avocats pourraient y avoir accès, et non les ingénieurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur