Samsung voit fondre ses bénéfices

Cloud

La contraction des marges sur les téléphones portables et la baisse de prix des écrans plats ont fortement pénalisé le conglomérat

Quatrième trimestre 2004 très difficile pour Samsung Electronics. Le géant sud-coréen affiche pour cette période une chute de 42% de son bénéfice d’exploitation due à une contraction de ses marges sur les téléphones portables et à une baisse de prix des écrans plats.

Samsung a réalisé au quatrième trimestre un bénéfice opérationnel de 1.530 milliards de wons (1,48 milliard de dollars) contre 2.630 milliards un an plus tôt et après 2.740 milliards au troisième trimestre. Néanmoins, les analystes s’attendaient à un recul plus marqué encore de ce résultat, à seulement 1.480 milliards de wons en moyenne. Par ailleurs, pour l’ensemble de l’exercice, Samsung a enregistré un bénéfice net record de 10.790 milliards de wons, en hausse de 81% sur celui de 5.960 milliards réalisé en 2003. Samsung, qui a ravi au troisième trimestre 2004 à Motorola le rang de deuxième producteur mondial de téléphones portables, a livré 21,1 millions de ces appareils au quatrième trimestre, soit moins que les 22,7 millions du trimestre précédent. Le groupe s’est fixé pour objectif de vendre 100 millions de téléphones mobiles cette année, soit 16% de plus que les 86 millions écoulés en 2004. L’avenir reste néanmoins incertain dans la mesure où la demande de téléviseurs à écran plat n’a pas progressé aussi vite que la production de ces coûteux équipements, ce qui s’est traduit par une baisse de plus de 10% des prix des écrans LCD au cours du trimestre écoulé. Le groupe a fait état d’une baisse de prix de 17% en moyenne pendant le trimestre pour les écrans de 17 pouces, après déjà une chute de 38% au troisième.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur