SAP achète les actifs de la start-up Coghead

Cloud

Avec cette start-up, le géant allemand va sûrement pouvoir affiner son offre cloud computing

SAP lorgne en direction du cloud computing. L’éditeur allemand met la main sur Coghead, un éditeur de logiciel en difficulté.

Créée en 2003, la jeune société développe et héberge des bases de données en ligne. Sa plate-forme Coghead, au moins aussi efficace que les offres de Salesforces (Force.com) ou de Google (Google App Engine), a la réputation d’être facile à utiliser.

Néanmoins, malmenée par la crise, l’entreprise n’a pas résisté. SAP a saisi l’occasion.

En 2007, SAP avait mis un terme au développement d’un CRM (outil de gestion de relation client) en mode saas (software as a service). Ce qui ne l’a pas empêché, comme le révèle Informationweek d’ajouter à sa solution ERP (logiciel de gestion du métier) des modules cloud computing.

L’éditeur allemand était déjà actionnaire de Coghead. Faire tomber la société dans son escarcelle et surtout sa technologie et ses ingénieurs, fournit à SAP les moyens de rattraper son retard sur certains concurrents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur