SAP ambitieux sur la base de donnée, vise la place de n°2

CloudRéseaux

Le géant allemand du logiciel n’a qu’une stratégie : être le premier ou le second sur les marchés où il dispose d’une solution. Pour les bases de données, ce sera la seconde place…

A l’occasion du SAP Influencer Summit, qui se tient à Boston, SAP n’a pas caché ses ambitions en affichant deux stratégies : être agressif sur le Cloud et devenir le numéro 2 mondial des bases de données.

Le Cloud, tout d’abord, avec la création d’une équipe de vente exclusivement dédiée à ses solutions dans le nuage, Business ByDesign, Sales OnDemand et Sourcing OnDemand. Et le recrutement de 500 personnes en 2012 sur ce seul projet.

Base de données : 3 concurrents à détrôner

Sur la base de données, SAP se montre plus ambitieux encore en ciblant la seconde place. Qui envisage-t-il de détrôner, Oracle, IBM, Microsoft ou Teradata, respectivement n° 1, 2, 3 et 4 ? L’argument de l’éditeur pour tenir cet objectif ? Hana, sa technologie de base de données in-memory, tout d’abord pour remplacer les bases de données relationnelles qui s’exécutent sur le datawarehouse SAP BW, ensuite éventuellement pour exécuter l’intégralité de Business Suite.

Quant on vous dit que SAP est ambitieux sur la base de données… ! Ce marché représente un pactole de 20 milliards de dollars, pas surprenant que le géant allemand veille occuper la seconde place dès 2015 !

Certes, SAP Hana dispose d’arguments aptes à retenir l’attention des DSI. Citons la compression, les procédures de stockage, les cubes OLAP, ou encore l’élimination des ETL (Extract Transform Load). SAP souligne également une performance augmentée d’un facteur 1000 par rapport à une base de données relationnelle classique. Mais pour réussir son coup, il faudrait que ses 176 000 clients basculent sur Hana et sa base Sybase, et ça c’est une autre paire de manche !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur