SAP BO à Ecole Centrale de Paris: la BI monte en chaire…

Cette chaire d’enseignement, qui a démarré en mai 2008, est animée par deux professeurs et un maître de conférences. Elle est dirigée par Marie-Aude Aufaure, qui, ce 14 octobre, durant 45 minutes environ, a présenté à la presse et aux personnalités invitées à cette inauguration officielle, une docte introduction au cours ‘BI’ donné aux étudiants de l’Ecole Centrale.

Même initié, il faut s’accrocher lorsque s’empilent les matrices ou « treillis de Gallois » (!) et ses diagrammes de « correspondance ». L’assemblée a sagement écouté. Rares ceux qui prirent des notes ou tentèrent de mémoriser…. sauf à retenir, peut-être les méthodes de ‘clustering numérique » ou autres – applicable, de façon très pertinente (démonstration brillante !) aux réseaux sociaux, par exemple.

L’objectif de cette chaire est de « promouvoir l’enseignement de cette thématique et de mener des recherches en amont qui répondent aux problèmatiques de l’industriel » [SAP /BO]. Elle est intégrée au laboratoire de Mathématiques Appliquées aux Systèmes de l’Ecole Centrale Paris (déménagée depuis longtemps à Chatenay-Malabris).

Les domaines couverts ? La gestion des données, des méta-données et de la connaissance d’une part, la visualisation de l’information et l’interaction homme-machine d’autre part.

Les membres de la chaire travaillent en collaboration avec l’entité ARC (Academic Research Center) de SAP BusinessObjects.

Au fait, pourquoi le choix de l’Ecole Centrale Paris ?

Est-ce parce que, selon un classement de 01 Informatique, c’est la meilleure école « informatique » devant l’Ensimag et l’Enset? Ou est-ce parce Hervé Couturier, executive vice-president de SAP Technology Development, et Bernard Liautaud, co-fondateur de Business Objects, sont tous deux… anciens élèves de cet illustre établissement public? Rires dans la salle.

Plus sérieusement, Hervé Couturier a souligné: «Dans notre secteur très compétitif, l’innovation est une priorité majeure. La co-innovation associant le grand éditeur de logiciels que nous sommes, et l’une des meilleures grandes écoles françaises qu’est Centrale Paris, est un modèle auquel nous croyons beaucoup ».

Quant à Bernard Liautaud, il a rappelé, non sans émotion, qu’il avait rédigé l’essentiel de son ouvrage « L’eBusiness Intelligence » (qui fait référence depuis lors, traduit dans 8 langues, « et surtout, lu dans les universités chinoises »!) lorsqu’il finissait ses études à l’ECP, soit 10 ans avant de fonder BO (en 1990).

directeurdecentraleparisetdirecteursdesapbo.jpg

(Photo): à gauche, Hervé Biausser, directeur de l’Ecole Centrale Paris ; au centre Marie-Aude Aufaure, directrice de la chaire BI de l’ECP ; à droite, Hervé Couturier et Bernard Liautaud, SAP Business Objects.