Pour gérer vos consentements :
Categories: BusinessLogiciels

SAP serait prêt à céder Litmos pour 1 milliard $

Le groupe allemand du logiciel SAP a engagé la banque d’investissement Moelis & Company pour l’aider à vendre son activité solutions de formation d’entreprise Litmos, a relevé Reuters.

Selon l’agence de presse, qui cite des sources proches du dossier, un processus de vente aux enchères débuterait « dans les semaines à venir ». Les fonds d’investissement basés aux États-Unis et en Europe sont plus particulièrement ciblés en tant que repreneurs potentiels.

Le montant de la transaction pourrait atteindre 1 milliard de dollars.

Rationaliser les actifs

SAP a intégré Litmos dans le cadre de l’acquisition de Callidus, éditeur américain de logiciels de gestion de la performance commerciale en mode cloud, pour 2,4 milliards $ en 2018.

Bill McDermott était alors directeur général de SAP.

L’activité a été renommée depuis SAP Litmos. L’entité fournit des solutions de formation en mode cloud aux entreprises pour mieux développer leurs ventes et l’expérience proposée aux clients. La plateforme revendique plus de 30 millions d’utilisateurs répartis dans 150 pays.

Mais le vent tourne. Il semble que Litmos ne corresponde plus aux attentes de la multinationale.

Certes, l’activité est rentable. Toutefois, Litmos peut faire de l’ombre à la brique formation de SuccessFactors, la plateforme cloud de gestion de l’experience humaine (HXM) aux 191 millions d’utilisateurs revendiqués, intégrée à l’écosystème SAP en 2012.

Surtout, SAP cherche à rationaliser ses opérations. En outre, le groupe veut migrer massivement les clients de ses logiciels de gestion déployés sur site (on-premise) vers le cloud et ses licences par abonnement.

Christian Klein et Luka Mucic, respectivement directeur général (CEO) et directeur financier (CFO) de SAP, ont multiplié les interventions en ce sens ces dernières semaines.

La plus récente date du 22 avril dernier, lors de la publication des résultats financiers du groupe pour le premier trimestre 2022.

« La croissance du chiffre d’affaires cloud s’est encore accélérée pour atteindre 25% », déclarait Christian Klein à cette occasion. « Le carnet de commandes cloud actuel est en forte croissance à 23%. Malgré une saisonnalité [des ventes] généralement plus faible au T1 et en dépit de l’impact de la réduction progressive de nos opérations cloud en Russie. »

(crédit photo © SAP SE / Wolfram Scheible)

Recent Posts

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

2 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

7 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

23 heures ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

24 heures ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

1 jour ago