SAP déçoit le marché: effets du dollar faible?

Cloud

Les ventes de licences ont sensiblement reculé. Mais le bénéfice par action est supérieur aux attentes

L’éditeur allemand de logiciels SAP jette un froid dans le concert d’optimisme suscité par les bons résultats d’Oracle et de Siebel. Le groupe a en effet annoncé un chiffre d’affaires généré par la vente de licences en recul de 6% en 2003 à 2,15 milliards d’euros.

La situation ne s’est pas améliorée au troisième trimestre 2003 puisque ces mêmes ventes se sont repliées de 2,9% à 915 millions d’euros. Globalement, le chiffre d’affaires de l’entreprise (avec les revenus tirés des services et de la maintenance) devrait atteindre pour 2003, 7 milliards de dollars soit un recul de 5% par rapport à 2002. Ce n’est pas tant la faiblesse de l’activité qui a touché SAP mais plutôt la faiblesse du dollar vis à vis de l’euro. A taux de change constant, le chiffre d’affaires du groupe progresse en effet de 1% en 2003. D’un autre côté, SAP annonce une marge opérationnelle en croissance de 4 points par rapport à 2002 et un bénéfice par action largement supérieur aux attentes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur