SAP en ligne

Cloud

L’éditeur allemand affirme avoir gagner 1% de part de marché et revendique 43.000 clients

C’est dans un contexte délicat (lancement d’une OPA de près de 5 milliards d’euros sur Business Objects) que SAP a annoncé ce jeudi ses résultats trimestriels. Le géant allemand des progiciels ne déçoit pas avec des performances globalement en ligne avec les attentes.

Le groupe affiche un bénéfice opérationnel de 601 millions d’euros, en hausse de 9,5% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Les 28 analystes interrogés par Reuters tablaient sur 594 millions.

Le bénéfice net s’établit à 408 millions d’euros, ou 0,34 euro par action, en progression de 10,3%, contre 411 millions attendu.

L’éditeur profite de ventes soutenues : les livraisons de progiciels ont grimpé de 11% à 715 millions d’euros, montant conforme aux anticipations.

Les produits de licences et service ont progressé de 13% à 1,74 milliard d’euros.

SAP affirme avoir pris de l’avance sur son rival Oracle et estime avoir une part de marché de 27% dans le monde, en progression de 1%. Il revendique 43.000 clients.

“Le troisième trimestre est de nouveau un trimestre solide. SAP a enregistré des hausses corrigées et des variations de changes à deux chiffres dans toutes les régions” commente Henning Kagermann, président de SAP, cité dans le communiqué.

Outre Business Objects, SAP semble décidé à poursuivre ses acquisitions, illustrant un changement important dans sa stratégie. Ce mercredi, il annonçait le rachatde l’indien Yasu Technologies spécialisé dans le BPM (Business Process Management), et plus particulièrement sur les moteurs de règles métiers, le BRM (Business Rules Management).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur