SAP France : Nicolas Sekkaki s’en va, remplacé par Henri van der Vaeren

Régulations
Henri van der Vaeren, SAP France

Changement de direction chez SAP France : Nicolas Sekkaki quitte. Il est remplacé par Henri van der Vaeren, jusque là patron de SAP Belgique et Luxembourg.

Nouveau rebondissement dans le top-management de SAP en France. Deux ans et deux mois après le départ de Pascal Rialland, nous apprenons que Nicolas Sekkaki, arrivé à la direction de SAP France en février 2010, quitte le groupe (il avait été débauché d’IBM où il dirigeait IBM Global Technology Services, France et Afrique du Nord).

SAP France annonce officiellement ce 13 avril la nomination de Henri van der Vaeren, qui était jusque-là patron de SAP BeLux, c’est-à-dire Belgique et Luxembourg. Il est arrivé récemment chez SAP,  en 2010, en provenance de Colt Telecom.

« Nous sommes très heureux de voir Henri prendre la direction de SAP France », déclare Franck Cohen, président de SAP EMEA. « Depuis son arrivée chez SAP, il a su mener SAP BeLux à des résultats remarquables. Nous restons donc très concentrés sur nos ambitions pour la France en 2012, tous les ingrédients du succès sont réunis : une équipe, des produits, une stratégie et un ’Go to Market’“. »
De son côté, le nouveau DG de SAP France déclare : « J’ai découvert en deux ans une société extraordinaire, qui a su développer la suite logicielle permettant aux entreprises de se doter aujourd’hui, non seulement d’une gestion plus efficace, mais aussi d’une capacité d’innovation hors du commun. J’ai vraiment eu beaucoup de plaisir pendant cette période à accompagner de nombreux clients pour déterminer, ensemble, la façon dont les meilleures ‘pratiques de gestion’ pouvaient impacter, réellement, leur stratégie à court et moyen terme. »

20 ans d’expérience

Ingénieur commercial diplômé de la Solvay Business School à Bruxelles, Henri van der Vaeren a également étudié à la Harvard Business School. À 45 ans, il capitalise plus de 20 ans d’expérience dans des entreprises B2B du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), à la fois belges et européennes. Il a notamment travaillé pour France Télécom, Belgacom et Colt, il a été président de la Belgian Telecom Operators Platform, administrateur de la Fédération technologique Agoria (Belgique) et de l’association Française des Télécoms.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur