SAP HANA (2) : l’écosystème va bénéficier d’un SGBD unique

ERPLogiciels
Présentation de SAP HANA sur Business Suite

Retour sur l’annonce de ce 10 janvier sur l’extension de SAP HANA au cœur de son ERP Business Suite. Est-ce la fin des datawarehouses ? Quelles réactions dans l’écosystème ?

Que faut-il retenir, après réflexion, de cette annonce de SAP HANA porté sur la Business Suite, l’ERP du géant allemand ? (cf. précédent article : ‘SAP Business Suite sur HANA : adieu le SGBD ?‘)

On peut parler de « phase ultime ». Il ne s’agit plus seulement d’accélérer les applications analytiques, mais de mettre en place une base de données hyper-performante, fonctionnant presque entièrement en mémoire (et en traitement parallélisé) à la fois pour les données de production et pour l’analyse en temps réel.

Et peut-on parler de la fin des datawarehouses tels qu’ils existent ? Le fait est que la base de données In-Memory fonctionne désormais avec l’ERP SAP Business Suite, et sans rupture technologique.

Les propos tenus par Jim Snabe, Co-CEO de SAP, évoquant la “Révolution HANA”, sont explicites. Après l’évolution du mainframe vers le client-serveur (de R1 à R3), SAP HANA se présente comme une nouvelle rupture, avec des traitements en temps réel, comme l’explique Hasso Pattner (cf. article ‘SAP atteint l’Hana-purna’, dans SiliconDSI).

Deux avantages complémentaires sont expliqués : un surcroît de valeur ajoutée pour les métiers et une simplification technologique pour les responsables informatiques.

Cette nouvelle version aurait pu s’appeler R4. Mais, non. C’est bien une nouvelle solution, même si l’on pourra continuer à utiliser SAP Business Suite sans HANA et supporter les autres SGBD du marché.

Et que faudra-t-il payer si l’entreprise décide effectivement d’utiliser HANA comme base de données ? Une licence équivalente au prix du marché – répond SAP. Et HANA pourrait-il devenir le futur socle applicatif intégrant ou remplaçant le middleware ?

Lune de miel avec l’écosystème ?

Par ailleurs, cette annonce de l’extension de SAP HANA sur Business Suite n’est pas sans impact sur les relations de l’éditeur avec ses partenaires. Le géant du logiciel revendique avoir formé 70 d’entre eux à la technologie ‘in-memory’. Il compte bien sur leur adhésion. Ce qui semble être le cas, comme l’explique un autre article, publié sur SiliconDSI : SAP HANA prolonge la lune de miel avec l’écosystème.

Hana Project, base de données in memory
Hana Project, base de données in memory

SAP leur propose de développer sous HANA et les invite explicitement à déployer de nouveaux services à forte valeur ajoutée liés notamment à la refonte des processus métier.

Une centaine de vidéos d’explication et de découverte sont disponibles sur la SAP Hana Academy.

Éric Duffaut, président Global Ecosystem & Channels chez SAP, y explique comment les partenaires vont pouvoir apporter une nouvelle valeur ajoutée au métier, en imaginant de nouveaux processus et de nouvelles pratiques grâce au temps réel, grâce à l’analyse sur les données de production. Cette offre s’applique aussi bien aux grands comptes qu’aux PME qui utilisent Business One ou All In One.


Voir aussi: A la découverte de Windows 8


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur