SAP met le spécialiste de l’EDI Crossgate dans son escarcelle

Cloud

En ramassant les 3000 clients et 40 000 partenaires EDI de Crossgate, SAP espère bien faciliter le déploiement de nouveaux services de mise en relation des entreprises.

SAP poursuit ses emplettes. L’éditeur allemand annonce l’acquisition, pour un montant inconnu, de Crossgate. L’opération sera cependant finalisée le 1er nombre prochain. Fondé en 2001 et basé à Munich, Crossgate est un spécialiste de l’EDI (échange de données informatisées). Le fournisseur aide ainsi les entreprises à se connecter à leurs partenaires commerciaux en rejoignant le réseau selon des profils prédéfinis. Crossgate revendique la place de premier réseau mondial de réseaux BtoB. Ce qui a dû particulièrement intéresser SAP.

Depuis dix ans, Crossgate a intégré à son réseau plus de 40 000 partenaires métiers qui réalisent chaque année plus de 1,4 milliard de transactions en ligne, plus particulièrement dans les secteurs de l’automobile, de la distribution, de la chimie, des hydrocarbures, des biens de consommation, des hautes technologies et de la pharmacie. L’éditeur apporterait un portefeuille de 3000 clients en Europe, Amérique du Nord et au Moyen-Orient avec des bureaux en France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie et Etats-Unis.

Nouveaux services en perspective
L’acquisition par SAP est logique dans la mesure il le numéro un de l’ERP est un partenaire de longue date (depuis 15 ans) de Crossgate. Et a intégrer les technologies de ce dernier dans les offres « SAP Information Interchange application by Crossgate » et « SAP E-Invoicing for Compliance application by Crossgate » Et Dietmar Hopp, co-fondateur de SAP, est un actionnaire majeur de Crossgate. Ce qui a probablement facilité les négociations.

Le rachat de Crossgate par SAP devrait permettre à l’éditeur allemand de proposer de nouveaux services aux entreprises, basés sur la mise en relation des clients de SAP et leurs partenaires commerciaux pour une meilleure collaboration, grâce à un partage simplifié de leurs informations et documents ou à l’automatisation des processus reliant clients et fournisseurs, note ITespresso.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur