Pour gérer vos consentements :
Categories: Régulations

SAP : le papa de Hana quitte la société

Hana est orphelin. Considéré comme le père de Hana, la technologie In-Memory maison, sur laquelle le premier éditeur européen bâtit l’essentiel de sa stratégie, Vishal Sikka a quitté l’entreprise, confirme SAP évoquant des « raisons personnelles ». Le départ du directeur technique, qui pilotait l’ensemble des développements de l’éditeur, intervient au moment où l’Américain Bill McDermott va prendre seul les rênes de l’entreprise (ce sera le cas lors du conseil d’administration du 21 mai). Rappelons que jusqu’à présent, ce dernier partageait la direction du groupe avec le Danois Jim Snabe.

Le départ de Vishal Sikka est assurément une surprise tant l’Indien était réputé proche de Hasso Plattner, le co-fondateur de SAP et président du conseil de surveillance. Les deux hommes avaient travaillé de façon étroite au développement de Hana et à son choix comme plate-forme de référence pour l’ensemble de la gamme SAP. D’abord positionnée sur des besoins analytiques, la base de données In-Memory s’est depuis étendue à l’ensemble du portefeuille, et notamment à l’ERP Business Suite.

L’emphase sur l’applicatif

Le poids pris par Vishal Sikka au fil de la montée en puissance de la plateforme Hana faisait de lui un candidat naturel pour la direction du groupe. Son départ laisse assurément les mains libres à Bill McDermott. Pour l’analyste Ray Wang, de Constellation Research, la fin de l’ère Sikka peut aussi être considérée comme une critique implicite de certains choix opérés par l’ex-directeur technique. Selon Ray Wang, SAP a tardé à se positionner sur certains segments applicatifs, comme l’automatisation du marketing. L’analyste anticipe que l’éditeur va désormais mettre l’emphase sur les applications – et moins sur la plate-forme -, en se basant sur la base de données In-Memory désormais en place.

En parallèle du départ de Sikka, SAP nomme à son conseil exécutif Robert Enslin (le responsable des ventes mondiales) et Bernd Leukert (responsable du développement applicatif). Ce dernier apparaît donc comme le successeur du dirigeant indien, la voix des équipes de développement au sein des instances dirigeantes de l’éditeur.

Vishal Sikka avait rejoint SAP en 2002 et a été nommé directeur technique de l’éditeur en 2007. Il était membre du conseil exécutif de la société depuis 2010.

Ces derniers mois, la direction de SAP a connu de nombreux départs : à ceux des patrons de sociétés rachetées (John Chen, ex-Sybase ; Lars Dalgaard, ex-SuccessFactors ; Bob Calderoni, ex-Ariba), s’ajoutent ceux de quelques piliers internes (citons notamment Eric Duffaut, patron des ventes indirectes mondiales, Jose Duarte, patron des services, et Sanjay Poonen, président en charge des solutions technologiques et de la division mobile).

En complément :

BI : Comment Sagem a remplacé Oracle 10g par SAP Hana

Porté par le contrat CMA CGM : croissance à trois chiffres pour SAP France

SAP Walldorf : à la découverte du plus grand centre européen de R&D logicielle

Le Pdg d’Ariba chez SAP : un an et puis s’en va

Recent Posts

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

2 jours ago

5G : le Canada rejette Huawei

Le gouvernement de Justine Trudeau a décidé, comme son voisin américain, de bannir le géant…

2 jours ago

Dell Technologies : les 5 dirigeants les mieux rémunérés

Les cinq principaux dirigeants de Dell Technologies ont obtenu une rémunération totale combinée de 93…

2 jours ago

WhatsApp s’ouvre aux entreprises, avec une API basée sur le cloud

Mark Zuckerberg et le groupe Meta ont trouvé un moyen de générer des revenus B2B…

2 jours ago

Windows 11 : le portail de téléchargement usurpé par des hackers

Des pirates ont détourné le portail officiel de téléchargement du système d’exploitation Windows 11 pour…

2 jours ago

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

3 jours ago