SAP porté par le Cloud et Hana au second trimestre

Bases de donnéesCloudRégulations
Henri van der Vaeren, SAP France

L’éditeur allemand SAP a publié de bons résultats pour le deuxième trimestre 2014. Le cloud et la plateforme Hana ont contribué à ce développement y compris en France.

SAP vient de publier les résultats de son second trimestre 2014. La firme affiche une bonne santé, avec un chiffre d’affaires en croissance de 2 % par rapport à Q2 2013, à 4,15 milliards d’euros.

Le bénéfice net plonge pour sa part de 23 %, à 556 millions d’euros (47 centimes par action). En éliminant les charges exceptionnelles (ici le règlement de l’affaire opposant SAP à Versata), le bénéfice grimpe cependant de 10 %, à 938 millions d’euros. Tout va bien donc pour l’éditeur européen.

Le Cloud et Hana nouveau moteur de la firme ?

SAP insiste sur la croissance de son activité dans le monde du cloud. Les souscriptions aux offres cloud de la firme ont en effet grimpé de 52 % sur un an, pour atteindre les 241 millions d’euros de chiffre d’affaires au second trimestre.

Une montée spectaculaire, mais qui est en partie liée aux opérations de croissance externe opérées par la firme. Sans elles, l’activité cloud de SAP n’aurait progressé ‘que’ de 32 %. La société espère toutefois dépasser le milliard d’euros de chiffre d’affaires sur l’année dans le secteur du cloud. Elle relève ainsi ses prévisions 2014 à 1-1,05 milliard d’euros, contre 950 millions à 1 milliard d’euros précédemment.

Hana continue son opération de conquête et de séduction auprès des entreprises avec aujourd’hui 3600 clients dans le monde dont 1200 avec la suite SAP sur la plateforme In Memory.

Il convient également de remarquer que si le cloud est une activité en pleine croissance chez l’éditeur, il ne représente à ce jour que 5,8 % de son chiffre d’affaires. Le gros des troupes reste le support, avec un CA de 2,28 milliards d’euros (+5 %) et la vente de logiciels, à 957 millions d’euros (-2%).

La France poursuit sa montée en puissance

Henri van der Vaeren (en photo), directeur général de SAP France constate qu’il s’agit « d’un très bon trimestre, nous avons réussi à répéter les bonnes dispositions des trimestres précédents ». Sans donner de chiffres, il souligne que la croissance des revenus est de plus de 50% sur un an. Comme sur le plan mondial, les activités cloud connaissent une forte accélération avec « une croissance à trois chiffres sur un an » assure le dirigeant.

Un développement similaire (à trois chiffres) est également atteint par Hana assure Henri van der Vaeren. Il rappelle que « la France avait pris un peu de retard par rapport à d’autres pays. Mais les équipes ont travaillé dur pour expliquer des cas métiers sur Hana ». Les efforts ont porté leurs fruits depuis l’été dernier, car SAP France annonce plusieurs dizaines de clients en France. « SAP gagne des parts de marché sur les bases de données », constate le responsable notamment au détriment de son concurrent direct Oracle.

Sur les prévisions, Henri van der Vaeren veut continuer à pousser le cloud et la plateforme Hana en misant sur ses équipes pour poursuivre l’accélération entamée.

Sur le même thème :

SAP devient officiellement une Societas Europaea
SAP HANA va aider à détecter les fraudes alimentaires
Oracle lance des serveurs analytiques pour concurrencer SAP et IBM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur