SAP propose des offres sur mesure, crédits à l’appui

Régulations

L’éditeur allemand entend bien résister à la concurrence d’Oracle. Il vient de mettre en place une offre mêlant crédit financier et offre de services adaptée. Et apparemment, ça marche…

L’objectif est stratégique pour SAP. Surtout après les acquisitions successives, par Oracle, de PeopleSoft/JD Edwards en début d’année et plus récemment de Retek.

Pour ne pas se laisser dépasser, l’éditeur allemand de progiciels SAP propose des conditions tarifaires avantageuses aux clients de son concurrent aux États-Unis. L’idée consiste à les aider à réaliser la migration vers sa technologie. Selon le quotidien “Les Échos”, SAP vient de mettre en place un programme spécial, appelé “safe programme“, pour partir à la conquête de la clientèle américaine d’Oracle. Gilles Lambret, directeur marketing, stratégie et développement pour la France et l’Afrique du Nord de SAP, évoque déjà, dans les colonnes du quotidien économique, “une accélération du nombre de clients Oracle outre-Atlantique”. Ce “safe programme” consiste en un crédit financier à hauteur de 75% maximum du prix actuel de leurs licences, et une offre de services adaptée. Et comme le succès semble être au rendez-vous, SAP entend bien également appliquer cette stratégie commerciale en Europe. Une stratégie de convergence Chez Oracle, on reste optimiste, comme le démontre la déclaration d’Yves de Talhouet, président pour la France : “Passé une période d’incertitude suite au rachat de PeopleSoft, nous avons retrouvé un rythme normal de signatures.” Selon les analystes, SAP pourrait bien profiter de la récente fusion Oracle-PeopleSoft-Retek. Car l’éditeur américain souhaite faire converger sa palette désormais très variée de progiciels de gestion. Cette idée a fait naître des doutes s’agissant des investissements du groupe. En attendant les premiers logiciels (d’ici le quatrième trimestre 2005 ou le début de l’année 2006) issus de la collaboration Microsoft-SAP (lire nos articles) suite à la mise en place du programme Mendocino qui doit permettre de réduire le fossé entre les applications classiques de bureautique et les logiciels professionnels, la lutte entre les deux géants s’accentue.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur