SAP redouble d’efforts vers les PME

Régulations

Après s’être intéressé aux structures intermédiaires et départementales, l’éditeur allemand entend s’imposer aujourd’hui sur le marché des PME

Faire face à la chute du revenu des licences et à la réduction des budgets IT, compenser la relative saturation du marché grands comptes, en particulier dans certains domaines comme l’ERP, la tâche est rude pour les éditeurs de solutions et de services d’entreprises.

Sur les clients traditionnels -grands comptes, administrations et grands projets programmes dérivés- la problématique est moins de renouveler les systèmes existants que de consolider les services des entreprises. De plus, Oracle, IBM et SAP doivent aujourd’hui affronter la menace grandissante de Microsoft et de ses solutions ERP et CRM. 15% des revenus en 2005? SAP s’est fixé des objectifs ambitieux : le marché des PME devra représenter 15% des revenues de ses licences en 2005 ! Pour cela, les solutions redimensionnées devront s’adapter aux métiers. Et sur ce plan, SAP dispose d’un savoir-faire, avec son approche par branches d’activités industrie, segmentée en 23 secteurs industriels. Mais sur ce marché, la tâche des grands éditeurs sera rude, car outre la menace de Microsoft, ils doivent faire face au développement d’applications dimensionnées pour les PME, convoitées par leurs partenaires, mais élaborées à partir d’applications propriétaires indépendantes. La vision de SAP du marché des PME

Selon l’éditeur, les spécificités du marché des PME sont caractérisées par une tolérance des erreurs proche de zéro. Pour les PME, les solutions doivent être économiques et transparentes, d’autant qu’ils n’ont que peu de temps à consacrer à la formation de leurs salariés.

Les applications devront être validées et intégrées sur un même système, en particulier en environnement Microsoft, ce qui semble être un point commun entre toutes les offres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur