SAP s’empare de Triversity

Cloud

La guerre des rachats fait rage entre Oracle et l’éditeur allemand

Le rachat de Siebel et de Retek par Oracle ne pouvait pas laisser SAP indifférent. On savait que l’éditeur allemand, le numéro un mondial des logiciels d’entreprises, allait très vite contre-attaquer en opérant une ou plusieurs acquisitions. C’est aujourd’hui chose faite avec le rachat du canadien Triversity pour un montant non dévoilé.

Ce spécialiste du secteur de la distribution basé à Toronto, emploie 228 personnes et édite principalement des logiciels de gestion de points de vente, un segment auquel SAP prédit une forte croissance et sur lequel il souhaite se renforcer. Il compte environ 250 clients, il est est le numéro du logiciel de gestion de points de vente en Amérique du Nord. “SAP considère le secteur de la distribution comme une opportunité de croissance car les distributeurs sont en train d’abandonner le développement de logiciels en interne au profit de logiciels standard”, explique le groupe dans un communiqué. L’acquisition, qu’il prévoit de boucler en octobre, devrait permettre à SAP de développer des solutions permettant notamment de faire remonter les informations des points de vente tout au long de la chaîne d’approvisionnement, jusqu’au back-office.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur