SAP va modifier son modèle de licence

Cloud

L’éditeur allemand cherche à adapter son modèle de licence à sa nouvelle approche d’applications orientées service

Le géant allemand des applicatifs, SAP, étudierait plusieurs scénarii pour faire évoluer sa facturation. Une refonte de son modèle de licences imposée par l’évolution de son approche du marché et par ses perspectives, en particulier avec le client riche Mendocino, en développement avec Microsoft (voir notre article).

Il s’agit d’adapter la tarification à la nouvelle architecture ESA (Enterprise Services Architecture) des applications orientées service, en se basant sur les gains de valeurs sur les processus. Une évolution prudente, les refontes des licences ne se sont pas toujours bien passées chez ses concurrents, à l’image de PeopleSoft qui a aligné sa facturation sur le chiffre d’affaires de ses clients. Le scénario le plus en vue pourrait mixer le nombre d’utilisateurs avec le volume de transaction, et une adaptation à l’activité du client.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur