SAP va s’emparer de Retek pour $496 millions

Cloud

L’allemand se renforce pour affronter le géant Oracle/PeopleSoft

Ca faisait longtemps que le marché des progiciels n’avait pas fait parler de lui. Depuis la fusion montre entre Oracle et PeopleSoft, la situation s’était un peu calmée. Un calme provisoire puisque l’allemand SAP vient de relancer les hostilités.

L’éditeur annonce en effet une nouvelle acquisition aux Etats-Unis. Il s’agit, pour le numéro un mondial, de mieux résister aux assauts du nouveau Oracle/PeopleSoft. SAP souhaite également profiter des inquiétudes que cette méga-fusion peut susciter chez les clients de ses concurrents. SAP va ainsi lancer une offre publique d’achat (OPA) sur le groupe américain Retek, spécialisé dans les logiciels et services informatiques pour le commerce de gros et de détail. L’allemand est prêt à mettre 496 millions de dollars sur la table. Cette offre, de 8,50 dollars par action soit une prime de 42% par rapport à la clôture du titre vendredi, est soutenue par la direction de la société américaine, a précisé SAP. L’OPA devrait commencer officiellement cette semaine. Retek a réalisé en 2004 un chiffre d’affaires de 174,2 millions de dollars, avec 525 salariés. SAP avait déjà annoncé mi-janvier le rachat de TomorrowNow, petite société américaine spécialisée dans les services pour les utilisateurs de logiciels de Peoplesoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur