SAP vs Clubs d’utilisateurs : les tensions persistent sur la notion « d’accès indirects »

ERPLogiciels

La tension entre SAP et les clubs d’utilisateurs en Europe n’est toujours pas retombée. La tarification des « accès indirects » reste la cause du désaccord.

Les clubs d’utilisateurs de SAP, dont l’USF, sont toujours vent debout face à la nouvelle politique de tarification dite « d’accès indirects ».

« Contrairement aux affirmations de SAP, aucun de ces trois groupes utilisateurs ne pilote ce programme d’adoption. » explique le club des utilisateurs francophones.

Depuis plusieurs mois, une brouille oppose les oppose à l’éditeur sur cette question. Dans un communiqué de presse, SAP écrit que   » Approuvé par nos groupes d’utilisateurs, le programme d’adoption d’accès numérique offre une plus grande clarté à nos clients ».

Une déclaration démentie par le groupe d’utilisateurs francophones :  » L’USF, en tant que groupe utilisateurs, tient à préciser qu’elle n’approuve pas la présentation faite par SAP de ce dossier « .

Guerre de communiqués entre SAP et les clubs utilisateurs 

Une guerre de communication plutôt inhabituelle entre les deux organismes qui entretiennent historiquement de bonnes relations.  » Même si l’USF reconnaît que des progrès ont été faits en termes de clarté depuis un an, l’USF n’approuve pas pour autant le Digital Access Adoption Program en l’état. » précise le Club francophone.

Et  d’enfoncer le clou :  » L’USF, en tant que groupe utilisateurs, tient à préciser qu’elle n’approuve pas la présentation faite par SAP de ce dossier, au travers de la phrase citée précédemment : « endorsed » ne représente absolument pas la position de l’USF. »

Pour autant, la politique de dialogue  entre les deux entités semble toujours active :  » l’USF continue à travailler pour influencer SAP afin d’atteindre un modèle de licence transparent, équitable et acceptable, ce qui n’est pas encore le cas. » précise le groupe francophone.

Une position partagée par les utilisateurs du Royaume-Uni ( UKISUG) et des Pays-Bas ( VNSG).

En octobre dernier, Gianmaria Perancin –  président de l’USF-  affirmait à Silicon.fr que  » Nous avons eu la possibilité de travailler avec SAP, et d’autres grands clubs utilisateurs, avant l’annonce de leur nouveau modèle de tarification, ce qui nous a permis d’infléchir le modèle et faire passer certaines demandes. »

Manifestement, il reste quelques sérieux problèmes à régler entre les deux partenaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire aussi :