SAP World Tour à Paris: forte mobilisation des partenaires

Réseaux

SAP France a déplacé un millier de personnes pour son World Tour à Paris. Les dirigeants ont salué la mobilisation des partenaires et rappelé les nouveaux atouts technologiques, By Design, Sybase…

Pour sa première apparition devant la communauté des clients et partenaires de SAP France ce 8 juin, à Paris -Palais des Congrès-, le nouveau dg, Nicolas Sekkaki, n’a pas hésité à verser dans la dynamique de groupe! “Je suis optimiste, enthousiaste“, a-t-il martelé. “Nous avons les technologies, l’innovation – dans les bases de données, avec InMemory, en autres – et l’acquisition toute récente de Sybase, comme celle de BO en son temps, nous ouvre de nouveaux marchés. Sybase est leader mondial dans l’infrastructure des messageries mobiles -avec 2,4 milliards d’abonnés!

sapworld10nicolassekkakihervecouturier.jpg

Nicolas Sekkaki a également rappelé l’étendue du portefeuille applicatif: plus de 2.500 applications disponibles au catalogue. L’offre locative pour les PME, autour de ‘Business by Design‘, va progressivement s’affirmer, grâce notamment à la mobilisation des partenaires. Et l’innovation, a-t-il rappelé, se concrétise notamment en France grâce à la dynamique de trois labos, un à Caen, un autre à Sophia-Antipolis (travaillant sur ERP et support) et un troisième à Levallois spécialisé dans la ‘Business intelligence‘, le collaboratif et les réseaux sociaux).

Le nouveau dg France, qui célèbre ses 100 jours à la tête de la filiale installée rue Monceau, a également rappelé l’attachement de SAP à ses clubs utilisateurs “véritables forums d’échange où l’on peut se dire des choses importantes, parler des meilleurs pratiques…

Hervé Couturier : “Rapprocher Recherche et produits en développement” L’ancien numéro 2 de Business Objects (qui fut aux côté de Bernard Léotaud, lequel siège désormais au conseil d’administration mais n’a plus de fonctions opérationnelles) a été récemment promu responsable de toute la R&D du groupe SAP. “Sur les 15.000 ingénieurs que compte SAP (pour un effectif total de 47.500 personnes), environ 450 se vouent à la rechercher avancée“, nous a-t-il expliqué.

sapword10paris.jpg

Il a résumé quelques tendances clés. “L’important aujourd’hui c’est l’usage” a-t-il insisté. “Il existe de nouveaux champs d’application“. Et d’évoquer la collaboration constructive avec des groupes comme Danone. Il a mentionné les applications à venir dans le “cloud” mais également insisté sur la “mobilité des acteurs” (d’où l’acquisition de Sybase), et la nouvelle génération des outils d’analyses (avec, entre autres, de nouvelles interfaces ‘touch & feel‘, démo brillante, à l’appui, sur un iPad d’Apple!).Il en a profité pour rappeler que la ‘BI’ connaît des changements radicaux. “Le cube, la base de données relationnelle ne sont plus visibles. Aujourd’hui, il faut bien comprendre que la visualisation des données est dématérialisée du support. Tableaux Excel, cubes ou autres éditions de bases de données prennent une autre dimension. C’est le logiciel qui rend visible et affiche des tableaux de bord à la demande, avec des “drug & drop” sur un écran -une nouvelle gestuelle“, nous a résumé le nouveau patron R&D de SAP, qui s’est fendu d’une démo mémorable sur un.. iPad d’Apple. ( A suivre)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur