Satya Nadella bug sur l’augmentation de salaires des femmes

Régulations

Satya Nadella, le CEO de Microsoft, a dérapé sur une question portant sur les demandes d’augmentation de salaires des femmes. Le dirigeant s’est par la suite excusé pour ses propos.

Lors d’une conférence sur la place des femmes dans le monde de l’informatique qui s’est tenue le 9 octobre, le Grace Hopper Celebration of Women in Computing,  Satya Nadella, le CEO de Microsoft, a quelque peu dérapé lorsqu’il a évoqué l’égalité salariale homme-femme.

Lors d’une intervention animée par Maria Klawe, membre du conseil d’administration de Microsoft et présidente de Harvey Mudd College, à  la question posée « Que conseillez-vous aux femmes qui ont peur de demander une augmentation ? », le dirigeant de Microsoft aurait mieux fait de tourner 7 fois la langue dans sa bouche  avant de répondre, selon nos confrères d’ITespresso.

Ce qui n’a pas été le cas, car il a répliqué que les femmes devraient s’abstenir de demander une augmentation de salaire… Et de compléter : « Le problème n’est pas vraiment de demander une augmentation. Il s’agit davantage d’avoir confiance en notre système pour récompenser votre évolution et vos efforts au moment venu », rapporte Le Figaro.

Un problème de Karma

Pire, Satya Nadella a même expliqué que le fait, pour une femme, de ne pas réclamer une réévaluation de sa rémunération donnait « un bon karma ». Une attitude louable, selon lui, qui développerait la confiance entre un employeur et ses salariés. « Ce n’est pas vraiment le fait de demander une augmentation, mais plutôt d’avoir foi dans le système qui vous offrira l’augmentation que vous méritez », a-t-il déclaré.

Des propos qui ont choqué, à n’en pas douter.  Maria Klawe en premier lieu, qui a affirmé, suite à cette déclaration, avoir touché une rémunération bien moins élevée que ses homologues masculins pendant de nombreuses années.

Conscient de sa boulette, le CEO de Microsoft s’est excusé sur son compte Twitter, en arguant que les femmes pouvaient tout à fait demander une augmentation de salaire si elles estiment que c’est mérité.

A lire aussi :

Diversité : Microsoft en voie de féminisation de ses effectifs

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur