Satya Nadella : Cloud et mobile, sans renier l’héritage logiciel de Microsoft

CloudRégulations

Lors d’un webcast concocté par la firme de Redmond, le nouveau Pdg, Satya Nadella, affirme à ses partenaires et clients que la priorité « c’est d’abord le mobile, d’abord le Cloud ». Et que le logiciel est un élément clé de cette stratégie tournée vers l’innovation.

Le nouveau Pdg de Microsoft Satya Nadella (Lire : Un ticket Satya Nadella – Bill Gates pour transformer Microsoft) s’est adressé aux partenaires et clients de l’éditeur dans un entretien vidéo maison d’une quinzaine de minutes. Interrogé par Susan Hauser, vice-présidente du groupe entreprise et partenaire de la multinationale, le dirigeant met l’accent sur l’innovation, le mobile et l’informatique distribuée, lors de cet exercice convenu mené à l’abri des questions des journalistes.

« Un monde dirigé par le logiciel »

Dans l’ombre de ses prédécesseurs, Steve Ballmer et Bill Gates, l’ancien responsable du Cloud et de la division entreprise de Microsoft, réaffirme son intention d’accélérer le développement de la société vers le mobile et les services. Mais Satya Nadella se distingue aussi en mettant en avant les termes « logiciel » et « monde propulsé par le logiciel ». Ces expressions, liées à l’activité historique du premier éditeur mondial, avaient été quasiment bannies des discours de l’ex-directeur général Steve Ballmer ces deux dernières années.

Pour Satya Nadella, « l’évolution conjointe du matériel et du logiciel est à la base des changements à venir… tout [appareil] va être connecté au Cloud. Tout cela par le biais de logiciels ». « Nous devons nous renouveler, mais en même temps, nous devons être très confiants dans notre capacité à nous appuyer sur le logiciel pour alimenter de nouvelles expériences », a-t-il ajouté.

Un message qui renvoie à l’intégration programmée de l’activité terminaux mobiles de Nokia acquise l’an dernier par Microsoft. Un des chantiers prioritaires de Nadella, Redmond devant à la fois réussir à doper l’activité rachetée sans effrayer les autres partenaires de l’écosystème Windows Phone. Un numéro d’équilibriste qui s’annonce ardu.

Le Cloud et le mobile d’abord !

Si l’héritage logiciel de Microsoft doit être préservé, la priorité « c’est d’abord le mobile, d’abord le Cloud », a souligné Satya Nadella dans le webcast partenaire et dans l’email interne du 4 février. « Notre stratégie pour l’avenir est centrée sur ​​les terminaux et les services… Et nous devons nous assurer que Microsoft prospère dans un monde du mobile et du Cloud », a-t-il insisté, reprenant à son compte le discours de son prédécesseur, Steve Ballmer. L’ingénieur, ancien pilote de la division Windows Azure du groupe, a de l’expérience en la matière. Mais il doit maintenant convaincre la firme et son écosystème.

« Nous avançons. Nous sommes dans le mouvement. Et nous allons continuer à innover, encore et encore, avec chacun de nos lancements et services », a souligné Satya Nadella, sans plus de précisions. Pour certains analystes, c’est le signe que Microsoft opterait davantage pour la diffusion rapide de nouvelles fonctionnalités et mises à jour incrémentielles – comme le font ses grands rivaux –, plutôt que sur de lourdes mises à niveau. (Lire :  Satya Nadella : ce qu’en pensent les analystes).


En complément :

– Un ticket Satya Nadella – Bill Gates pour transformer Microsoft

– Satya Nadella, Pdg de Microsoft : ce qu’en pensent les analystes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur