Pour gérer vos consentements :
Categories: Data & Stockage

Sauvegarde et restauration : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qu’attendre des solutions de sauvegarde et de restauration quand on s’adresse aux principaux fournisseurs ? On trouve des éléments de réponse dans le Magic Quadrant que Gartner dédie à ce segment de l’offre IT. La dernière édition reflète la situation au 31 mars 2021. Treize offreurs y figurent… dont un qui, depuis lors, a fait l’objet d’une acquisition. En l’occurrence Zerto, tombé dans l’escarcelle de HPE. Six se positionnent comme « leaders », de Veeam à Cohesity.

Fournisseur Date de création Siège social
1 Veeam 2006 Suisse
2 Commvault 1996 États-Unis
3 Veritas 1995 États-Unis
4 Rubrik 2014 États-Unis
5 Dell Technologies 1984 États-Unis
6 Cohesity 2013 États-Unis
7 IBM 2014 États-Unis
8 Arcserve 2014 États-Unis
9 Druva 2008 États-Unis
10 Acronis 2003 Suisse
11 (Zerto) 2009 Royaume-Uni
12 Unitrends 1989 États-Unis
13 Micro Focus 1976 Royaume-Uni

Gartner prend en considération aussi bien les logiciels que les appliances et les services gérés. Il distingue quatre capacités principales :

  • Sauvegarde et restauration, sur site, de systèmes d’exploitation, d’applications, de fichiers et de bases de données
  • Pour tout backup, création d’une copie localisée au même emplacement physique que l’environnement de production (pour une reprise rapide)
  • Assignation de stratégies de sauvegarde et de rétention
  • Notification du résultat des tâches (réussite/échec)

Et  des capacités additionnelles :

  • Duplication de chaque sauvegarde dans un datacenter secondaire ou dans un cloud public
  • Distribution de données vers le cloud public
  • Protection du cloud public
  • Protection des sites distants

Hyperviseurs, bases de données… Le socle techno minimal

Les critères d’inclusion au Magic Quadrant donnent une idée du poids du marché. Tous les éditeurs classés satisfont au moins une des deux exigences suivantes :

  • Tirer exclusivement ses revenus de produits de sauvegarde et de restauration (sans services managés et/ou services d’intégration)
  • Avoir tiré, sur 12 mois :
    – Plus de 50 millions de dollars de la vente de licences (+ maintenance)
    – Ou bien plus de 25 M$ en abonnements
    – Ou bien plus de 25 M$ en licences (+ maintenance), avec au moins 20 % de croissance

Gartner impose également des seuils d’effectifs et de clientèle. Au niveau technologique, on notera la prise en charge minimale obligatoire de :

  • Windows et Linux
  • VMware et Hyper-V
  • Exchange/SharePoint ou Office 365
  • Oracle et SQL Server

SaaS et NoSQL, grands chantiers de la sauvegarde

Concernant les bases de données, le « grand chantier » en cours s’appelle NoSQL. Certains fournisseurs ont opté pour un développement interne (Commvault, Dell Technologies, Veritas…). D’autres ont réalisé des acquisitions (Rubrik, Cohesity…).

Autre chantier : la sauvegarde des principales applications SaaS. Il est globalement avancé pour Office 365 ; moins pour Salesforce et Google Workspace.
Sur la partie IaaS/PaaS, c’est là aussi hétérogène. Pas tant sur la sauvegarde des VM que sur celle des offres DBaaS (avec Amazon RDS, Amazon Aurora et Azure SQL en tête de liste). Les fournisseurs exploitent parfois la technologie de snapshot des CSP, mais cette tendance reste minoritaire.

Il y a davantage de proximité entre les offres sur :

  • La gestion centralisée
  • La sauvegarde dans le cloud public (essentiellement S3 et Azure Blob)
    Certains s’intègrent aux niveaux d’accès des CSP (stockage chaud-froid).
  • La restauration instantanée des VM et des bases de données
  • La protection contre les ransomwares
    Le principe consistant à créer des copies « immuables » des backups s’est répandu. Certains y ajoutent – ou y substituent – des snapshots « immuables ».
  • La sauvegarde de conteneurs, même si la demande est encore faible

Photo d’illustration © miklyxa – Adobe Stock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago