Scandale : une mairesse virtuellement très sexy

Régulations

Rôle institutionnel au quotidien, comportement sexy sur Internet… Attention, mélange explosif !

Ce n’est pas pour une affaire de pots de vin que Carmen Kontur-Gronquist, Madame le maire de la ville d’Arlington, une petite ville de l‘Oregon, aux Etats-Unis, a été obligée de démissionner. C’est à cause d’une photo où elle pose en sous vêtements, diffusée sur Myspace.

Au terme du référendum qui posait la question de son départ, une courte majorité de citoyens (142 contre 139) a voulu la voir partir. Son adversaire politique, à l’origine de l’opération, a souligné sa supposée mauvaise gestion du club de golf communal. C’est cloche merle à l’heure numérique, raconté par Le Corriere della sera du 28/02/08.

La responsable, elle, s’estime victime d’une vague de puritanisme. Elle a raconté qu’elle avait placé ces photos sur Internet pour faire une blague à ses amis. Aujourd’hui, face au tollé, elle entend mettre un poster d’elle-même en vente sur ebay. “Tant qu’à faire, autant que je tire quelque avantage de cet incident. Et je consacrerai une partie des bénéfices à l’ambulance de la ville” a-t-elle affirmé. La prof aux mille talents

La belle américaine n’est pas la première dont la vie publique a été bouleversée par des apparitions osées sur Internet. En Italie, l’an dernier, une enseignante de collège a provoqué un scandale national.

Professionnellement irréprochable, d’après la hiérarchie, elle menait par ailleurs une vie sexuelle hors normes. Elle participait notamment à des festivals érotiques, tel celui de Vénus à Berlin. Seul souci : photos et vidéos se sont retrouvées sur internet- à son insu, d’après elle.

Suite au scandale, la brune aux formes vertigineuses a été priée de se cantonner aux cours du soir pour adultes. Las, de nouvelles images sont apparues sur le web, et l’administration a imposé à l’enseignante de rester à la maison. “J’ai été évincée de mon travail pour avoir vécu, dans ma vie privée, ma liberté de femme, ma sexualité, mon plaisir […] sans faire aucun mal et sans autre but. […]. Mes étudiants ont toujours éprouvé le plus grand respect pour moi” se défend la prof, sur le site skuola.net. Et elle a ouvert un site très coquin, http://madameweb.forumcommunity.net qui depuis a été fermé…

C’est que, tout comme l’ex-maire d’Arlington, elle dispose aujourd’hui de temps libre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur