Scorpio 2000, le pêcheur de boîtes noires de France Télécom

Régulations

Le robot de l’opérateur est arrivé ce 12 janvier à Charm el-Cheikh afin de tenter de récupérer les boîtes noires du Boeing de Flash Airlines, qui s’est abîmé en mer Rouge le 3 janvier dernier

France Télécom permettra-t-il avec son robot Scorpio 2000 de percer le mystère du crash du boeing de la Flash Airlines qui a tué 148 personnes dont 134 Français le 3 janvier dernier?

Le robot est arrivé tôt ce lundi à Charm el-Cheikh afin de tenter de récupérer les boîtes noires de l’avion localisées à 600 voire 800 mètres de profondeur. Scorpio 2000 est un robot de 3,5 tonnes capable de plonger à 1.100 mètres de profondeur. Il est utilisé par l’opérateur pour enfouir ou récupérer des câbles sous-marins. Le robot devrait commencer son travail mardi mais le processus va être long, compte-tenu de la forte déclivité du fond marin (40 à 45°) et de sa profondeur, ainsi que de la taille des boîtes noires. Scorpio 2000 sera rejoint avant la fin de la semaine par un autre robot français, Super-Achille de la société d’exploration sous-marine Comex, parti de France vendredi à bord du « Janus ». Tous deux s’associeront aux moyens français déjà sur zone, les bâtiments de la Marine « Tourville » et « Somme », auxquels s’ajoutera le navire hydrographique « Beautemps Beaupré » chargé de cartographier le secteur des recherches.


Avis d'experts de l'IT