SeaMonkey 2.1 sur les traces de Firefox 4

Cloud

La suite Internet SeaMonkey 2.1 est maintenant disponible dans une nouvelle version de test, plus moderne et plus rapide. Ce produit se veut très proche du futur Firefox 4.

Parue en octobre 2010, la première version bêta de la suite Internet Mozilla SeaMonkey 2.1 empruntait un certain nombre de technologies à Firefox 4 : le moteur JavaScript de nouvelle génération JaegerMonkey, le support de l’accélération graphique 2D, le fonctionnement des greffons dans un processus séparé, etc.

SeaMonkey 2.1 bêta 2 poursuit sur cette même voie:
-en intégrant la fonction d’antitracking issue de Firefox 4,
-en proposant un temps de chargement bien plus court que précédemment
-et en supportant le WebGL et Direct3D.
Tout comme Firefox, SeaMonkey 2.1 intégrera en standard la technologie de synchronisation Weave. De plus, les besoins en mémoire vive sont en baisse, le niveau de zoom est (enfin) pris en compte site par site et les thèmes Personas s’appliquent dorénavant aux modules de messagerie, de gestion des contacts et de création de pages web. A noter que pour des raisons de sécurité, le support des WebSockets a été désactivé dans cette version.

Seamonkey 2.1 bêta 2 est accessible en français pour Windows, Mac OS X et Linux, depuis cette page web. Cette mouture préliminaire ne devra bien évidemment être installée qu’à des fins de test.
Sous Mac OS X, le support de la version 10.6 de l’OS fait son entrée, mais celui des machines PowerPC est – malheureusement – abandonné.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur