Second trimestre : AMD signe de bons résultats, mais n’arrive pas à dégager de bénéfices

Cloud

Malgré un chiffre d’affaires record, AMD affiche une perte de 43 millions de dollars sur le second trimestre 2010. Pas de quoi inquiéter les investisseurs…

Les résultats financiers d’AMD pour le dernier trimestre sont plutôt encourageants, même s’ils restent loin des chiffres historiques décrochés par son concurrent Intel.

La compagnie a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 1,65 milliard de dollars, soit une hausse de 5,1 % par rapport au premier trimestre 2010, et de 39,8 % par rapport au second trimestre de l’année 2009. Ce chiffre d’affaires se répartit comme suit : 1,21 milliard de dollars pour les processeurs et jeux de circuits et 440 millions de dollars pour les solutions graphiques.

Côté bénéfices, la compagnie renoue malheureusement avec les pertes. AMD engrange ainsi un résultat d’exploitation de 125 millions de dollars, auquel il faut retrancher divers frais, comme ceux liés à GlobalFoundries (120 millions de dollars). Au final, c’est une perte de 43 millions de dollars qui est inscrite dans les livres de la compagnie.

Voilà qui est moins inquiétant que les 330 millions de dollars de pertes enregistrés au cours du second trimestre 2009, mais aussi moins bien que les bénéfices de 257 millions de dollars réalisés au cours du premier trimestre 2010. Il n’y a toutefois ici rien d’inquiétant, le second trimestre étant historiquement le moins bon de l’année chez les fondeurs de puces x86.

AMD espère faire encore progresser son chiffre d’affaires au troisième trimestre. Le ciel se dégagera encore plus vers la fin de l’année, la firme devant fournir ses premières puces Fusion, qui seront suivies en 2011 par le Bulldozer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur