3M, Gemalto, Oberthur, Safran forment la Secure Identity Alliance

RégulationsSécurité

3M et les groupes européens Gemalto, Oberthur, Morpho (Safran) créent la Secure Identity Alliance pour accélérer l’usage de documents électroniques sécurisés.

Les références européennes des cartes à puces et solutions de sécurité numérique Gemalto et Oberthur Technologies, associées au conglomérat américain 3M et à Morpho, la filiale de Safran spécialisée dans les systèmes d’identification, ont annoncé lundi la formation d’un groupement industriel : la Secure Identity Alliance.

À travers elle, les quatre entreprises actives dans les solutions d’identification entendent développer l’usage de documents électroniques sécurisés émis par l’administration (cartes d’identité, permis de conduire, passeports biométriques, carnets de santé ou dossiers médicaux personnels, etc.)

Les missions de la Secure Identity Alliance

Pour accélérer l’usage de documents « intelligents » et accompagner le déploiement « ouvert, interopérable et efficace » de services publics en ligne fiables, l’Alliance entend mener les actions suivantes :

  • Définir et promouvoir les cas d’utilisation de services administratifs en ligne à valeur ajoutée ;
  • Partager expériences et bonnes pratiques entre l’industrie et les pouvoirs publics ;
  • Encourager la standardisation de spécifications industrielles pertinentes ;
  • Émettre des recommandations sur les moyens (l’expertise, le matériel et les logiciels) dont disposent les États pour répondre aux défis liés à l’identification et à la protection des données personnelles.
  • Fournir des informations pertinentes sur la sécurité, l’identité et la confidentialité.

Un nouveau lobby

La Secure Identity Alliance veut se positionner comme un partenaire de référence des agences gouvernementales et administrations publiques appelées à moderniser leurs services et politiques de sécurisation de documents.

Outre ses membres fondateurs, qui disposent de solides réseaux à travers le monde, d’autres acteurs actifs dans l’industrie du document électronique vont rejoindre l’organisation. Ils défendront leurs intérêts et constitueront des groupes de travail thématiques.

« Les différentes entreprises vont soutenir la croissance globale de l’industrie tout en continuant à être en concurrence, afin d’assurer la plus haute qualité et la diversité de solutions […] à l’attention des gouvernements et de leurs citoyens », a commenté Olivier Prestel, directeur de l’unité Identité chez Oberthur.


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur