Sécurité : un marché dopé par les cyberattaques et le RGPD

LogicielsRégulationsSécurité

En 2018, les entreprises devraient dépenser plus de 96 milliards de dollars pour prévenir les cyberattaques et protéger les données, selon Gartner.

La dynamique du marché de la sécurité informatique ne se dément pas, observe le cabinet Gartner. Au niveau mondial, les entreprises dépenseraient 89,1 milliards de dollars en solutions de sécurité cette année et près de 96,3 milliards de dollars en 2018, selon la société d’études américaine. Soit une croissance d’environ 8% du marché.

Le secteur profite de la mise en conformité réglementaire qui s’impose aux entreprises dans le monde. C’est notamment le cas en Europe avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD). Cette régulation entrera en vigueur fin mai 2018.

L’écosystème de la sécurité IT tire également profit de la multiplication de failles, violations de données et cyberattaques à fort impact médiatique.

« Des cyberattaques telles que celles utilisant [les ransomwares] WannaCry et NotPetya, et la brèche d’Equifax, ont un effet direct [et durable] sur les dépenses de sécurité des entreprises », a déclaré dans un communiqué Ruggero Contu, directeur de recherche chez Gartner.

Détection et réponse aux incidents

Les tests de sécurité, l’infogérance (outsourcing IT) et la gestion des événements et des informations de sécurité (SIEM) font partie des prestations à plus forte croissance. Entraînant avec elles la hausse des secteurs de la protection des infrastructures et des services de sécurité. C’est une aubaine pour les fournisseurs du secteur, parmi lesquels les principaux éditeurs de logiciels du marché (Symantec, McAfee, Trend Micro, IBM…).

Par ailleurs, les budgets sécurité des entreprises s’orientent davantage vers la détection et la réponse aux incidents. Une tendance qui devrait stimuler la progression du marché mondial de la sécurité IT au cours des cinq prochaines années, selon le cabinet d’études.

À horizon 2020, Gartner estime que près de six entreprises sur dix investiront dans plusieurs outils de protection des données : chiffrement, analyse, prévention, etc.

Lire également :

Vol massif de données persos: Equifax avait déjà été attaqué avant

Piratage : la cybersécurité du gendarme boursier américain (SEC) vacille

crédit photo © Olivier le Moal – Shutterstock

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur