Sécurité : l’expertise Kubernetes de Portshift séduit Cisco

Sécurité
Cisco Portshift

Pour renforcer son offre de sécurisation des applications, Cisco vise Portshift, start-up israélienne spécialisée dans les environnements Kubernetes.

Avec sa plate-forme de sécurisation des applications conteneurisées, Portshift a tapé dans l’œil de Cisco.

Le groupe américain connaît bien cette start-up israélienne pour avoir financé l’incubateur dont elle est issue. Il vient d’annoncer son intention d’en faire l’acquisition d’ici à la fin de son exercice fiscal 2021 (qui se terminera le 23 janvier prochain). La presse sur place évoque un deal à 100 millions de dollars.

La plate-forme de Portshift couvre notamment OpenShift, Rancher et les distributions Kubernetes du trio AWS-Microsoft-Google. Sa promesse : sécuriser les applications « modernes » du développement à l’exécution. Elle présente, entre autres caractéristiques :

  • Un fonctionnement sans agent
  • Des stratégies déclaratives avec un moteur de suggestion
  • Des outils de profilage des risques et de gestion des vulnérabilités
  • La sécurisation des maillages de services sur base Istio
  • La possibilité d’ajouter des couches de chiffrement et d’authentification entre services

Portshift service mesh

L’une de ses briques est open source. En l’occurrence, Kubei, qui permet l’analyse à l’exécution sans nécessiter d’intégration avec un pipeline CI/CD ou un registre.

Illustrations © Portshift

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT