Sécurité : la monoculture Microsoft a-t-elle des incidences?

Sécurité

Pour contrer les problèmes de sécurité liés à la ‘monoculture’ Microsoft, les administrateurs systèmes et ingénieurs présents à la conférence Usenix 2004 préconisent de diversifier les systèmes d’exploitation

Le nombre et la virulence des virus et vers qui visent directement les environnements Windows et le navigateur Internet Explorer sont tels qu’une partie de l’industrie informatique s’interroge. Le cybermonde ne serait-il pas plus sécurisé si les utilisateurs adoptaient des solutions alternatives en dehors des produits Microsoft ?

C’est en tous cas la question de se sont posés les participants à la conférence Usenix 2004 de Boston. Et l’orientation que les deux tiers d’entre eux conseilleraient à l’issue de la conférence, à savoir d’adopter des systèmes d’exploitations et navigateurs alternatifs aux solutions de Microsoft. Dans la nature, la monoculture représente un danger pour tous les membres qui composent une société biologique, et le rapprochement avec la position de Microsoft s’est imposé ‘naturellement’ aux participants à la conférence. Les entreprises qui ont fait le choix de la standardisation autour du ‘tout Microsoft’ ont certainement cherché à optimiser leur production informatique, en particulier en limitant les besoins de formation et de maintenance. Mais en contre partie, elles se sont rendues vulnérables aux attaques, avec un risque parfois majeur sur la sauvegarde de leur patrimoine numérique. La diversification des systèmes d’exploitation semble donc représenter une solution de sécurité, surtout lorsque le temps est aux réductions de coûts et à l’optimisation du retour sur investissement. C’est aussi une démarche favorable à l’industrie, car la diversité favorise l’innovation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur