Pour gérer vos consentements :

Sécurité : l’avenir florissant des ATP SaaS

Au cours du troisième trimestre 2015, les ventes de solutions de protection contre les menaces avancées (ATP pour advanced threat protection) du réseau ont généré un chiffre d’affaires de 194 millions de dollars dans le monde. Un montant encore modeste à l’échelle de l’industrie de la sécurité mais qui a bénéficié d’une croissance de 53% par rapport à la même période l’an dernier, avance le cabinet d’étude IHS Infonetics Research. Et des perspectives prometteuses.

« L’ATP réseau est, de loin, le segment à plus forte croissance sur le marché de la sécurité du contenu, déclare l’analyste Jeff Wilson, directeur de recherche senior pour le cabinet d’études pour lequel ce segment a une forte attractivité auprès des mêmes profils de clients soucieux de sécurité qui ont investi très tôt dans les systèmes de prévention d’intrusion (IPS). Mais grâce à la technologie software-as-a-service, l’ATP sera disponible pour les clients moins avertis beaucoup plus rapidement que l’IPS. »

22% de croissance annuelle

Une disponibilité élargie et un accès facilité à la technologie qui devraient accélérer les ventes de solutions dédiées à la détection et neutralisation de malwares sophistiqués dans le SI. Au final, IHS prévoit que le marché mondial de l’ATP connaîtra une croissance annuelle moyenne de 22% pour s’élever à 1,3 milliard de dollars dès 2019.

Pour l’heure, le marché des solutions de protection du réseau contre les menaces avancées (malwares, failles zero day, erreur humaine…) est dominé par des solutions sous formes d’appliances et logicielles. Les premières comptent pour 65% des 856 millions de dollars générés au cours du troisième trimestre 2015, les 35% restants provenant de l’activité softwares, lesquels accompagnent souvent la passerelle hardware. Une offre qui a encore de l’avenir malgré l’avancée des APT SaaS alors que les entreprises apprécient ces solutions packagées avec service et pour un coût centralisé. Sur ce terrain, Intel Security (ex-McAfee) a ravis la première place à Blue Coat au cours du troisième trimestre tandis que Cisco y occupe la troisième position, indique IHS. Un marché servis par une flopée d’acteurs dont Juniper, Symantec, Fortinet, Sophos, Palo Alto Networks, IBM…


Lire également
Sécurité : une solution made in France pour lutter contre les APT
Dave Merkel, FireEye : « Contre les menaces persistantes, il faut des technologies mais aussi des hommes »
Les rapports de plantage de Windows : une nouvelle méthode pour déceler les APT ?

crédit photot © Nikuwka – shutterstock

Recent Posts

OVHcloud : 5 start-up internationales à suivre

Au terme de l'événement OVHcloud Startup Program Showcase, 5 start-up ont été départagées. U Impact…

2 heures ago

GitHub Copilot : danger sur l’open source ?

Désormais en phase commerciale, GitHub Copilot est source de questionnements éthiques et juridiques dans la…

3 heures ago

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

3 jours ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

3 jours ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

3 jours ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

3 jours ago