Sécurité : Microsoft investit dans le CyberPeace Institute

CyberguerrePolitique de sécuritéProjetsSécurité

Analyser l’impact des cyberattaques et soutenir les victimes font partie des missions du CyberPeace Institute. Microsoft est l’un de ses grands donateurs.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Répondre à la multiplication des attaques cyber et soutenir les victimes implique une alliance multipartite. C’est en tout cas l’avis de Microsoft, de la Hewlett Foundation et de Mastercard. Ils sont les trois principaux donateurs du CyberPeace Institute, dont la création a été confirmée jeudi 26 septembre.

Basée à Genève (Suisse), l’organisation à but non lucratif s’est donnée trois principales missions, à savoir : fournir une assistance coordonnée aux victimes civiles d’attaques informatiques d’ampleur, faciliter l’analyse collective, la recherche et l’investigation sur les cyberattaques. Il est question, enfin, de promouvoir un comportement responsable dans le cyberespace et d’influencer les règles internationales en ce sens.

« Les gouvernements, le secteur privé, la société civile et le monde académique doivent participer au débat sur les solutions et prendre des mesures concrètes pour protéger les personnes », a déclaré dans un billet de blog Tom Burt, vice-président corporate sécurité client et confiance chez Microsoft. La multinationale, rompue aux relations et marchés publics, conforte aussi son influence par le biais du CyberPeace Institute.

Un duo franco-néerlandais aux commandes

Le jeu d’influence (lobbying) passe notamment par l’ONU. Par ailleurs, le CyberPeace Institute a rejoint les signataires du Cybersecurity Tech Accord et ceux de l’Appel de Paris « pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace » lancé le 18 novembre 2018.

La présidence de l’organisation revient à Marietje Schaake, ancienne eurodéputée néerlandaise et actuelle responsable du Cyber Policy Center de l’Université de Stanford. La direction opérationnelle de l’entité sera assurée par Stéphane Duguin, l’ingénieur français dirige actuellement l’EU Internet Referral Unit d’Europol.

Outre les principaux donateurs (à hauteur de 5 millions de dollars pour Microsoft, selon Le Monde), Facebook et la Ford Foundation contribuent au financement de l’initative soutenue au lancement par une vingtaine de partenaires.

(crédit photo © CyberPeace Institute)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.