Sécurité: Microsoft met fin aux écrans bleus

Sécurité

Le bulletin de sécurité d’avril propose un correctif qui entend mettre fin aux dysfonctionnements d’un précédent patch de février.

Parmi les 11 correctifs livrés mardi par Microsoft dans le cadre du patch tuesday mensuel, Microsoft entend mettre fin aux désagréments d’une précédente mise à jour livrée en février dernier et qui a eu la fâcheuse conséquence de provoquer des blocages système, les fameux «écrans bleus de la mort», sur certaines configurations. Un désagrément qui a poussé Microsof a retirer son patch.

Il s’est avéré que les crashes se produisaient sur les machines affectées par le rootkit Alureon. Ce qui a poussé Microsoft à ne pas appliquer ses correctifs suivant sur les machines concernées. Autrement dit, à ne pas protéger les utilisateurs déjà infectés.

Une situation évidemment intenable que le correctif MS10-021 entend corriger en comblant la brèche qui affecte le noyau Windows dont tire parti le rootkit (un outil qui permet de contrôler les couches basses du système et rester ainsi invisible aux yeux des antivirus traditionnels).

En espérant que ce nouveau bulletin de sécurité n’induise pas de nouveaux plantages système, il est évidemment recommandé d’appliquer les nouveaux correctifs de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur