Sécurité mobiles : Check Point s’offre Protect Data

Sécurité

Avec l’acquisition du suédois Protect Data, Check Point s’offre une perle,
Pointsec Mobile Technologies

L’israélien Check Point Software Technologies renforce son offre avec l’acquisition, pour 4,2 milliards de couronnes (environ 586 millions de dollars) du suédois Protect Data. De quoi renforcer sa stratégie visant à sécuriser l’ensemble des données de l’entreprise.

Avec cette acquisition, l’éditeur s’offre une perle, Pointsec Mobile Technologies, un fournisseur de sécurité des données sur les PC de bureau, mais surtout sur les portables, les PDA et les smartphones.

Pointsec propose des solutions d’encryptage automatique des données afin de les protéger dès le poste utilisateur. Une technologie adaptée aux usages de plus en plus nomades de l’informatique.

Avec les entreprises qui doivent faire face aux conséquences de plus en plus sévères des violations de leurs données et aux contraignantes régulations de leur environnement, il nous est apparu que la protection doit s’étendre au-delà de l’infrastructure sur les données elles même“, a commenté Gil Shwed, le patron de Check Point.

Certains pourront estimer que cette acquisition est réalisée à un prix élevé ! Mais, grâce en particulier à Pointsec, les revenus de Protect Data ont bondi de 92 % depuis le début de l’année, avec un chiffre d’affaires cumulé sur les trois premiers trimestres de 370,8 millions de couronnes et un bénéfice net qui a progressé de 166 % à 58,7 millions.

L’acquisition reste cependant soumise à l’accord d’au minimum 90 % du capital de Protect Data. Check Point a obtenu l’accord du conseil d’administration du suédois et le soutient de son principal actionnaire (10,46 %), Monterro Holding.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur