Sécurité : Orange Cyberdefense se rapproche d’Alsid

DSIEditeurs de logicielsProjetsSécurité
avis-experts-cisco-cybersecurite

Orange Cyberdéfense va fournir à ses clients la solution d’analyse en temps réel des infrastructures Active Directory conçue par la start-up française Alsid.

Basée dans le quartier de La Défense, Orange Cyberdéfense réunit les activités de cybersécurité du groupe télécoms et IT. L’entreprise s’est rapprochée d’Alsid. Les ingénieurs Emmanuel Gras et Luc Delsalle ont créé la start-up en 2016. Tous deux sont des anciens de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi).

Fort de leur expérience, ils ont choisi de sécuriser le coeur du système d’information (SI). À savoir : son annuaire (gestion des identités et accès). L’éditeur a donc conçu un logiciel d’analyse et de sécurisation en temps réel des infrastructures Active Directory (AD). Ce dernier, le service d’annuaire de Microsoft, est largement utilisé dans les entreprises.

Les infrastructures AD sont une cible privilégiée des cyber-attaquants. Plusieurs dizaines d’opérations sont réalisées chaque minute dans de telles infrastructures. Toutes ces opérations peuvent être l’occasion pour des pirates d’exploiter une faille du système. « Les infrastructures Active Directory sont présentes dans 92% des grandes entreprises. Elles sont aujourd’hui le point commun à toutes les attaques informatiques avancées », a souligné Emmanuel Gras, cofondateur et président d’Alsid, cité dans un communiqué.

La solution packagée de l’éditeur vise donc à mieux protéger l’ensemble. Selon ses promoteurs, elle fournit aux responsables de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) :

– une analyse en temps réel des infrastructures AD, une automatisation des plans de sécurisation ;
– un service « plug & play » d’actions de remédiation ;
– une remontée des alertes vers un outil de gestion de l’information et des événements de sécurité (SIEM – Security Information and Event Management) ;
– une même console de gestion pour superviser des environnements AD en France et à l’international ;
– l’ajout continu de nouveaux scénarios d’attaques.

Pour étendre la diffusion de sa technologie, Alsid a besoin de soutiens. Orange Cyberdéfense, qui est aussi partenaire de Microsoft, fait partie de cet écosystème.

« Cellule d’expertise AD »

Pour Michel Van den Berghe, président d’Orange Cyberdefense : « il est vital de sécuriser les infrastructures Active Directory des entreprises ».

La société va donc utiliser et fournir à ses clients l’outil développé par Alsid. « Cette solution est d’autant plus efficace qu’elle s’intègre à une stratégie globale de cyberdéfense regroupant SIEM ou CyberSOC (centre opérationnel de sécurité) », a ajouté le dirigeant.

En plus de commercialiser la solution d’Alsid pour grands comptes, Orange Cyberdéfense contribue à la sécurisation des SI de clients via sa propre « cellule d’expertise AD ». Le prestataire fournit aussi une formation aux utilisateurs finaux et les accompagne, si besoin, durant les phases de remédiation, réponse à incident et supervision.

(crédit photo © shutterstock.com)


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur