Semi-conducteurs: Infineon réussit à lever 725 millions d'euros

Cloud

Infineon Technologies, le géant allemand des semi-conducteurs,  rassure le marché : il renfloue sa dette en collectant un milliard de dollars sans solliciter son fonds d’investissement Appolo

Un signal positif qui n’est pas passé inaperçu dans les milieux boursiers. Le secteur des semi-conducteurs, qui a été très éprouvé par la récession ces derniers mois, a retrouvé la confiance des investisseurs. Il confirme que les signes de reprise sont perceptibles.

En réussissant à placer la totalité des 337 millions d’actions pour son augmentation de capital, Infineon Technologies a réussi a collecter la coquette somme de 725 millions d’euros. Ce qui lui permet d’éponger le financement de sa dette (150 millions d’euros, montant divisé par deux en un an) et lui évite de faire appel au fonds d’investisseurs Appolo Global Management. Ce dernier s’était engagé à acheter les titres qui ne trouveraient pas preneur, ce qui lui aurait permis de devenir le premier actionnaire devant l’autre fonds d’investissement, Dodge & Cox International, qui détient environ 10% du capital de l’industriel sis à Munich.

Des acquisitions en perspective?

« La réussite de notre augmentation de capital témoigne de la confiance de nos investisseurs dans notre firme », déclare, dans un communiqué, Peter Bauer, p-dg d’Infineon.

Du coup, le géant des semi-conducteurs a laissé entendre qu’il pourrait procéder à des acquisitions dans la période qui s’ouvre. Mais ses dirigeants ne peuvent pas oublier que la Commission de Bruxelles les a dans le collimateur ; car Infineon, avec STMicroelectronics, ont fait récemment l’objet d’ investigations anti-trust par les autorités européennes…

Pour son 3è trimestre fiscal ( à fin juin), le chiffre d’affaires a baissé de 18%, mais a progressé de +13% par rapport au 2è trimestre fiscal (janvier-mars 2009). La perte nette a été divisée par 16 : le trou n’a été que de 23 millions d’euros, contre 380 millions sur l’exercice précédent, même période.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur