Semi-conducteurs : la croissance est restée soutenue en 2007

Cloud

Les ventes d’ordinateurs portables et de serveurs ont joué un rôle non négligeable dans les bons chiffres affichés par le secteur

La vente de microprocesseurs affiche un bilan convenable pour 2007. Selon IDC, dont l’étude est reprise par Les Echos, les livraisons mondiales de ces composants ont progressé de 12,6% par rapport à 2006, mais uniquement en volume.

Cependant, les chipsets n’ont gagné qu’1,7% en valeur, soit 30,55 milliards de dollars. Le contexte de baisse des prix acharné (notamment entre Intel et AMD) à particulièrement impacté le secteur.

Pour IDC, la guerre des prix provient avant tout de la croissance rapide des microprocesseurs pour les ordinateurs portables et les serveurs. Pour mémoire, la vente des laptops, particulièrement vigoureuse en 2007 a servi de locomotive à la vente globale d’ordinateurs. L’arrivée d’un Windows Vista, plus gourmand en ressource que les versions précédentes a également, selon le cabinet américain, soutenu la demande.

Les innovations proposées au marché, notamment par Intel, ont permis aux ventes en valeur de reprendre des couleurs en fin d’année avec un gain de 9,6%, au quatrième trimestre soit 8,7 milliards de dollars en 2007.

L’introduction de nouveaux modèles multi-cœur et leurs bons chiffres de vente, ont notamment permis au géant, Intel, de réaliser un chiffre d’affaire plus que confortable au cours de son dernier exercice. Le fondeur, ayant à lui seul atteint le palier des 10 milliards de dollars au quatrième trimestre, a joué un rôle particulièrement actif dans les bons résultats affichés par le secteur.

L’horizon 2008 a l’air dégagé. D’après TRI, un institut de recherche taïwanais, la vente de portables devrait se maintenir en 2008. Pas moins de 116 millions de laptops devraient être écoulés au courant de l’année. Pour le plus grand bonheur des fondeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur